•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de Québec 21 : « ne vous laissez pas berner! », prévient Labeaume

Régis Labeaume en conférence de presse.

Régis Labeaume accuse Québec 21 de vouloir faire un spectacle politique en dévoilant un projet de transport collectif à moins de 6 mois des élections municipales.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

À moins de 48 heures du dévoilement du projet de transport collectif de Québec 21, le maire Labeaume met en garde la population de la capitale : les élus de l’opposition officielle ne sont pas « fiables » et les croire serait une erreur.

Le mensonge a ses limites, a tonné Régis Labeaume lors de la séance du conseil municipal, lundi soir.

Même s’il n’a pas encore pris connaissance du plan de transport collectif que Québec 21 doit dévoiler mercredi, la cause est déjà entendue, selon lui.

Ne vous laissez pas berner par n’importe quel spectacle politique, a-t-il prévenu en s’adressant directement aux citoyens. Ce n'est pas sérieux!

Ces gens-là ne sont absolument pas fiables! Ils vont nous arriver avec le gros jackpot!

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec

Régis Labeaume rappelle que les gouvernements supérieurs ont déjà donné leur aval au projet de tramway. Selon lui, il est trop tard à ce stade-ci pour tout recommencer le travail à zéro.

Un métro?

Le maire Labeaume s’est attaqué à la crédibilité du chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, qui prétend pouvoir proposer une alternative au tramway qui saura s’intégrer parfaitement au plan de mobilité du gouvernement Legault pour la Capitale-Nationale.

C'est probablement un métro, on le voit tous venir, a raillé Régis Labeaume. Ça va coûter une affaire de rien!

Marie-Josée Savard lors de l'annonce de sa candidature à la mairie de Québec.

Marie-Josée Savard invite la population à demeurer mobilisée et à appuyer le projet de tramway.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Marie-Josée Savard, qui a repris les commandes d’Équipe Labeaume en vue des prochaines élections, a souhaité lancer un appel d’espoir aux citoyens.

Il ne faut pas se décourager, bien au contraire. On va l’avoir notre réseau de transport structurant.

Vers une élection référendaire

À son tour de parole, Jean-François Gosselin s’est réjoui de la décision récente de la Ville de mettre fin au processus d’appel d’offres pour la construction du tramway.

Jean-François Gosselin répond aux questions des journalistes devant l'hôtel de ville.

Jean-François Gosselin croit que c'est la population qui tranchera le sort du projet de tramway lors des prochaines élections municipales.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Selon lui, aux yeux de plusieurs électeurs, c’est la preuve qu’il faut désormais stopper un projet qui a déraillé.

Maintenant plus que jamais aujourd’hui, on sait que les citoyens vont pouvoir se prononcer à l’élection.

Une citation de :Jean-François Gosselin, chef de Québec 21

Nous présenterons notre projet dans deux jours, a rappelé Jean-François Gosselin. Ce n’est pas une seule personne qui va décider du plus grand projet de l’histoire de la ville, mais bien les 410 000 électeurs de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !