•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faute de vaccins, impossible de devancer sa deuxième dose de Moderna

Deux mains tiennent une fiole du vaccin de Moderna contre la COVID-19, à West Haven, Connecticut, États-Unis, le 17 février 2021.

Une fiole du vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Photo : Reuters / Mike Segar

Le devancement des deuxièmes doses de vaccin chez les 80 ans et plus a connu des ratés, lundi. La plateforme Clic Santé a éprouvé des problèmes, la ligne téléphonique aussi tandis que les gens ayant reçu le vaccin de Moderna en première dose n’ont pas pu devancer l’obtention de la seconde.

La pharmaceutique américaine accuse des retards de livraison. Sans vaccin Moderna en quantité suffisante, impossible de devancer l’obtention des deuxièmes doses de ce vaccin.

Ç‘a été compliqué de devancer les deuxièmes doses pour les Moderna sur le site Clic Santé, admet la vice-première ministre, Geneviève Guilbault.

Gros plan de Geneviève Guilbault portant un masque.

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

On attend les livraisons des vaccins, ajoute la ministre responsable de la Sécurité publique. Dès que ce sera possible, dès qu'on a reçu les Moderna en question, on va les vacciner. C'est toujours la même chose. Dès qu'on reçoit les doses, on vaccine.

Le ministère de la Santé n’avance aucune date précise quant à l’obtention de nouvelles cargaisons de Moderna.

Dans un courriel, le cabinet du ministre de la Santé Christian Dubé indique que nous allons recevoir du Moderna ainsi que du AstraZeneca dans les prochaines semaines. Il ajoute qu’il se pourrait que des personnes qui aient reçu du Moderna doivent attendre que les livraisons arrivent au Québec pour devancer leur rendez-vous.

Christian Dubé

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Le responsable de la campagne vaccinale au Québec, Daniel Paré, assure qu’aucun rendez-vous pour une deuxième dose de Moderna n’a jusqu’ici été compromis.

Si ça arriverait [sic], nous on réserverait un autre vaccin ARN messager, par exemple Pfizer, pour honorer votre rendez-vous, a-t-il indiqué sur les ondes de RDI, lundi après-midi.

Daniel Paré baisse les yeux.

Le directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, Daniel Paré.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Répartition des vaccins chez les octogénaires québécois

  • Pfizer : 78 %
  • Moderna : 18 %
  • AstraZeneca et Covidshield : 4 %

Chez l’ensemble de la population du Québec

  • Pfizer : 71 %
  • Moderna : 16 %
  • AstraZeneca et Covidshield : 13 %

Source : cabinet du ministre Christian Dubé

Problème sur Clic Santé

La plateforme Clic Santé a aussi connu des bogues inexpliqués au cours de la journée.

Certains citoyens n’ont pas été en mesure de devancer le rendez-vous de leur proche en ligne et ont dû composer le 1-877-644-4545 pour le faire.

C'est le cas de Fabrice Olivier, qui tentait de devancer la deuxième dose de sa mère âgée de 85 ans.

Il a essayé à plusieurs reprises, mais chaque tentative se concluait par un message d'erreur très générique.

Ça disait juste qu'il y avait une erreur et de réessayer, déplore Fabrice Olivier. Ç’aurait été bien d'avoir une raison [...] pour qu'on puisse corriger le tir si c'était notre faute. La deuxième chose, c'est que j'aurais aimé avoir de l'information comme quoi il y avait des problèmes avec le site web. Ça aurait peut-être évité de surcharger les lignes téléphoniques.

Il a dû patienter 60 minutes avant d'obtenir la ligne avec un téléphoniste.

En point de presse, lundi matin, Geneviève Guilbault a promis que des aménagements seraient faits sur le site web de Clic Santé pour que ce soit très simple de prendre le rendez-vous de deuxième dose, notamment pour les vaccins de Moderna. Ça va être clairement indiqué et expliqué.

Ligne téléphonique surchargée

Comme l’ont expérimenté Fabrice Olivier et sa mère, les problèmes informatiques de la plateforme ont mené à une surcharge de la ligne téléphonique réservée aux prises de rendez-vous.

Nous sommes au tout début de cette opération de devancement des deuxièmes doses, indique le ministère de la Santé dans un courriel transmis à Radio-Canada. Il y a effectivement eu des défis techniques avec Clic Santé et la ligne téléphonique qui ont pu affecter certains usagers, mais les ajustements sont en cours et en voie d’être rétablis.

Plusieurs milliers de personnes qui le souhaitaient ont pu devancer leur rendez-vous aujourd’hui, souligne le MSSS. Rappelons que devancer son rendez-vous de 2e dose n’est pas une obligation mais une opportunité rendue disponible en raison d’une plus grande quantité de vaccin. Le rendez-vous qui vous a été donné lors de votre première dose sera honoré.

À 17 h 20, Radio-Canada a appelé pour obtenir un rendez-vous dans la Capitale-Nationale.

Le temps d'attente était alors de 20 minutes.

Avec les informations d'Alexandre Duval

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !