•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caryl Green veut devenir préfète de la MRC des Collines-de-l’Outaouais

Caryl Green en entrevue à Radio-Canada, devant des arbres

La mairesse de Chelsea, en Outaouais, Caryl Green (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Radio-Canada

La mairesse de Chelsea annonce qu’elle n’a pas l’intention de briguer la mairie lors des élections municipales de novembre prochain.

Après avoir accompli trois mandats à la tête de la municipalité semi-rurale, Caryl Green souhaite maintenant tenter sa chance à la tête de la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Ce sera, en effet, la première fois que le préfet de ce territoire sera choisi par la population lors des élections municipales, cet automne.

Le préfet était jusqu’à présent désigné par l’ensemble des maires des municipalités du territoire. C’est un poste officiellement à temps partiel.

Mais Caryl Green, qui en assume les fonctions depuis 2017, en plus de ses responsabilités à la mairie de la municipalité de Chelsea, affirme que l’ampleur de la tâche équivaut à un poste à temps plein.

C’est aussi exigeant et ça prend toutes mes énergies. C’est comme d’avoir deux postes à temps plein, dit-elle en entrevue à ICI Ottawa-Gatineau.

Elle a envie de s’y consacrer entièrement.

C’était le temps pour notre MRC de faire une évolution vers un préfet élu pour avoir une personne à un poste.

Une citation de :Caryl Green, mairesse de Chelsea

La politicienne affirme avoir acquis au fil des ans une solide expérience et une connaissance profonde des enjeux qui sont cruciaux pour la région.

Les priorités de sa campagne

Les dossiers prioritaires sont nombreux.

La mère de famille promet de consacrer ses efforts à la relance économique, qui sera primordiale, selon elle, pour aider la région à se relever de la pandémie.

D’autres domaines lui tiennent aussi à cœur, dont le développement social, et plus précisément le logement et la sécurité alimentaire. La gestion des déchets et les problèmes qui découlent des changements climatiques auront aussi son attention soutenue, dit-elle.

Avec les informations de Benjamin Vachet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !