•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décathlon ouvrira un magasin à Winnipeg et un autre à Vancouver

Un employé de Décathlon au travail dans l'une des succursales de la bannière

Décathlon a ouvert sept magasins dans l'est du Québec depuis son arrivée au Canada en 2019. (archives)

Photo : Courtoisie Décathlon

Camille Kasisi-Monet

Le concepteur, fabricant et distributeur français d’articles de sport Décathlon se lance à la conquête du marché de l’Ouest canadien et prévoit d'ouvrir deux succursales, à Winnipeg et à Vancouver.

Décathlon Canada confirme être à la recherche de gérants pour ses deux futurs magasins. Établi au Canada depuis 2019, le détaillant a déjà sept magasins dans l'est du pays.

La présidente-directrice générale du World Trade Centre Winnipeg, Mariette Mulaire, se réjouit de la nouvelle.

C’est excitant, car ça fait quatre ans que l’on essaie de démontrer le potentiel de la ville de Winnipeg auprès de Décathlon, et enfin, on apprend cette excellente annonce, dit-elle.

En avril 2018, après une recommandation de l’ambassadeur du Canada à Paris, Mariette Mulaire s’est rendue au siège social de Décathlon à Lille, en France, afin d’établir un premier contact avec les dirigeants de l'entreprise.

Décathlon est une entreprise familiale depuis sa fondation en 1976. Si la marque est encore peu connue au Canada, ses quelque 1600 magasins sont répartis dans plus de 55 pays dans le monde.

Le rôle du World Trade Centre de Winnipeg est de favoriser les partenariats entrepreneuriaux entre acteurs locaux et étrangers, et d’aider à la formation d’alliances stratégiques, rappelle Mariette Mulaire. J’ai été très impressionnée par le modèle d’affaires de Décathlon. Ce n’est pas qu’un simple magasin de sport, c’est une expérience, dit-elle.

Un mur d'escalade avec des enfants qui l'essaient

Les magasins Décathlon offrent aussi des expériences sportives sur place, comme ce mur d'escalade installé dans sa succursale de Québec. (archives)

Photo : Radio-Canada

Elle a visité la succursale de Brossard, sur la Rive-Sud de Montréal, pour rencontrer les responsables de Décathlon au Canada. Mon idée s’est plus que confirmée : je voyais Décathlon à Winnipeg, c’était tellement évident qu’il nous fallait une succursale.

La clientèle des magasins Décathlon est invitée à essayer sur place les équipements et propose des articles relatifs à plus de 65 disciplines sportives. Mariette Mulaire affirme qu’aller en succursale peut être vu comme une activité familiale. C’est, selon elle, une recette gagnante, puisque les enfants essaient de l’équipement sportif, ont du plaisir, puis vont demander à leurs parents d’acheter cet équipement .

La PDG du World Trade Centre Winnipeg perçoit aussi le magasin comme un lieu de rassemblement, après la pandémie. Je pense que ça peut être un endroit à visiter lors des froides journées d’hiver manitobain, d'autant plus que le magasin risque d’être situé dans un centre commercial. C’est vraiment un concept idéal pour les Winnipégois , affirme-t-elle.

Selon elle, Décathlon est de toute évidence intéressé par le marché de Winnipeg, mais du côté de la francophonie du Manitoba, c’est aussi profitable, dit-elle.

Étant une entreprise française, cela veut dire que les emplois vont favoriser des gens bilingues qui vont pouvoir communiquer avec le bureau de Montréal. Des postes bilingues vont donc probablement s’ouvrir et être un avantage pour notre communauté francophone , déclare Mariette Mulaire.

Selon le site Internet de l'entreprise, le gérant de la future succursale de Winnipeg devra planifier l’ouverture d’un magasin et recruter quelque 50 employés en plus de faire connaître la marque auprès du marché winnipégois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !