•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois noyades en une journée au Manitoba

Des personnes sur une plage, dont certaines sont installées sous des tentes.

Des centaines de Manitobains se sont rendus sur le bord des cours d'eau de la province lors des journées de grande chaleur du début juin.

Photo : Radio-Canada / Marouane Refak

Radio-Canada

Trois Manitobains se sont noyés le 4 juin, alors que la province a battu 14 records de chaleur, indique la Gendarmerie royale du Canada.

Vendredi dernier, le Manitoba a battu 14 records de température selon Environnement Canada. Certains secteurs ont vu la température dépasser 40 degrés Celsius, et des avertissements de chaleur étaient en vigueur un peu partout dans le sud de la province.

De nombreux Manitobains se sont tournés vers les bords de cours d'eau pour échapper à la canicule. Pour certains, le résultat a été tragique.

Selon un communiqué, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Portage la Prairie a reçu un appel concernant un adolescent de 17 ans qui avait disparu dans l'eau en nageant près du canal Portage, qui donne sur le sud du lac Manitoba, à 19 h 10 vendredi.

À l'arrivée des policiers, le personnel médical d'urgence prodiguait des soins à l'homme inconscient. Son décès a été constaté sur les lieux, indique le communiqué.

L'homme nageait en compagnie de ses amis. Il a glissé sur une barre de sable avant de s'enfoncer dans les profondeurs de l'eau. Ses amis ont réussi à le ramener sur la rive et une autre personne a pratiqué la réanimation cardiorespiratoire jusqu'à l'arrivée du personnel médical d'urgence, indique la GRC.

À 19 h le même jour, la GRC de Steinbach a reçu un appel concernant une noyade possible à Reynolds Ponds, près de Richer, au Manitoba.

À leur arrivée quelques minutes plus tard les policiers ont appris qu'un homme de 24 ans de Steinbach qui nageait en compagnie de deux amis a tenté de gagner une petite île à environ 90 mètres de la rive avant de faire demi-tour. Lorsqu'il est disparu sous la surface en revenant, l'un de ses amis l'a rejoint et a tenté de l'aider. L'homme n'a pas refait surface, indique le communiqué.

Des plaisanciers et les policiers ont mené des recherches, mais n'ont pas retrouvé le disparu.

Le 5 juin, l'Équipe de récupération sous-marine de la GRC a retrouvé son cadavre en effectuant des recherches avec un véhicule sous-marin téléguidé.

Vers 15 h 30 vendredi, la GRC de Lac du Bonnet a reçu un appel concernant une noyade possible dans la rivière Whitemouth, au pont Elma. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, des membres du public tentaient de réanimer un homme de 39 ans de Winnipeg.

Selon l’enquête des policiers, l'homme était sur le rivage de la rivière Whitemouth avec sa famille lorsqu'il a glissé sur des roches et est tombé dans la rivière. On a tenté de l'aider à sortir de l'eau et un canoteur a réussi à ramener l'homme sur la rive, mais son décès a été constaté sur les lieux.

L'an dernier, la Société de sauvetage du Manitoba a indiqué qu'elle craignait davantage de noyades en raison de la pandémie de COVID-19 qui limite l’accès aux piscines, puisque cela pourrait inciter les gens à aller se baigner dans des plans d'eau naturels non surveillés et, donc, plus dangereux.

Le Manitoba a d'ailleurs assoupli ses ordonnances sanitaires la semaine dernière, pour permettre aux habitants de se rafraîchir.

Depuis mercredi dernier, les municipalités peuvent ouvrir leurs bibliothèques ou centres communautaires pour servir de centres de rafraîchissement pour des personnes vulnérables qui n’ont pas d’autre moyen de se rafraîchir lors de vagues de chaleur.

Les changements permettent aussi l’utilisation de piscines et de jeux d’eau extérieurs dans des hôtels, des terrains de camping ou d’autres entreprises privées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !