•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nordik Express vendu à une compagnie de la République dominicaine

Le navire accosté au quai de Rimouski

Le navire a assuré le transport de marchandises et de personnes sur la Basse-Côte-Nord jusqu'en 2013 (archives).

Photo : Radio-Canada

Le navire Nordik Express, qui a effectué pendant plus de 25 ans le ravitaillement et le transport des passagers en Basse-Côte-Nord, sera vendu prochainement à une compagnie de la République dominicaine. Le Bella Desgagnés, qui l’a remplacé en 2013, n’a donc plus de navire de relève.

Le Nordik Express quittera pour de bon les eaux canadiennes dans quelques jours.

Le groupe Desgagnés s’est entendu avec la compagnie Grimston World Inc. de la République dominicaine, pour lui vendre le navire de 47 ans.

Groupe Desgagnés affirme ne pas pouvoir rendre public le montant de la vente en raison de son contrat avec Grimson World.

Le bâtiment servira au transport de passagers et de marchandises entre la République dominicaine et l'île de Puerto Rico.

Il sera renommé R.D. Express et battra pavillon panaméen.

Selon Desgagnés, le navire était désuet.

Les acheteurs n'ont pas les mêmes réglementations et surtout pas les mêmes températures qu'on a nous autres. Vous savez qu'il y a des températures extrêmes dans le golfe [du Saint-Laurent] avec des vagues assez fortes, des glaces qu'ils n'ont pas, explique Louis-Marie Beaulieu, le président du conseil et chef de la direction du groupe Desgagnés.

Louis-Marie Beaulieu, en studio

Louis-Marie Beaulieu, président et chef de la direction du Groupe Desgagnés

Photo : Radio-Canada / Valérie Marcoux

Compte tenu de son âge et de son état, le navire est vendu sans garantie, selon le groupe Desgagnés. Les acheteurs en prendront possession au cours des prochains jours à Québec et seront responsables de le mener jusqu’à son nouveau port d’attache.

Aucune relève pour le Bella Desgagnés

Le Bella Desgagnés, navire responsable de l'approvisionnement de la Basse-Côte-Nord, se retrouve maintenant sans relève.

On l’a marqué dans le contrat avec le gouvernement du Québec qu’il n’y a pas de navire de relève. Nous, on a gardé le Nordik Express par souci si jamais il y avait de gros problèmes avec le Bella.

Le Nordik Express avait repris du service en urgence en début d'année en Basse-Côte-Nord alors que le Bella Desgagnés avait des problèmes de moteur.

Un grand navire à quai.

Le Bella-Desgagnés amarré à Port-Menier, principal village de l'île d'Anticosti.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Relais Nordik avait alors bénéficié d’une exemption exceptionnelle de Transport Canada pour utiliser le navire après cinq ans d’arrêt.

Pour l’avoir à plus long terme, il faudrait le mettre en cale sèche, refaire une partie de la coque. [...] Ça coûterait une fortune et le navire resterait un vieux navire, indique Louis-Marie Beaulieu.

Sous le groupe Desgagnés, le Nordik Express était responsable de la desserte de la Basse-Côte-Nord entre 1988 et 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !