•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C’est mieux que rien » : ils assistent à leur remise de diplôme dans leur voiture

René Douvon, son diplôme à la main, sur le parc de stationnement devant l'Université Mount Royal.

René Douvon rêvait de recevoir son diplôme sur scène.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

L'Université Mount Royal, à Calgary, a décidé de célébrer la fin des études de ses 640 finissants malgré les restrictions sanitaires. Les étudiants se présentent par groupes pour des cérémonies qui ont lieu sur quatre jours. Les étudiants restent assis dans leur voiture sur un stationnement. La cérémonie est retransmise en direct sur Internet.

À chaque nom d’élèves prononcé au micro, une cinquantaine de voitures klaxonnent. Certains sortent la tête par la fenêtre pour prendre une photo.

Les étudiants, comme Aurora Auber, ont déjà leur diplôme à la main. C’est génial qu’ils aient organisé ça pour nous. Ça fait plaisir de célébrer malgré tout, dit l’étudiante qui a hâte de commencer son tout premier emploi.

C’est mieux que rien, avoue Ethel Dzirasah, accompagnée de son mari et ses trois enfants. À 44 ans, elle vient d’être diplômée en administration.

René Douvon, originaire du Togo, a dû adapter ses rêves à la réalité. Quand j'ai déménagé au Canada, je me voyais monter sur scène à la fin de mes études, mais avec la situation sanitaire, c'est la meilleure façon de faire cette cérémonie.

Des finissantes assises dans leur voiture pendant la cérémonie.

Les finissants ont dû rester dans leur voiture jusqu'à la fin de la cérémonie.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Un moment émouvant

Pandémie oblige, les étudiants ne peuvent pas monter sur scène à l’annonce de leur nom, comme le veut la tradition, une déception pour certains parents.

C’est un moment émouvant, mais je suis déçu de ne pas la voir sur scène, confesse Sheldon Quinn, père d’Aurora Huber.

Xyla Torres, elle, a dû motiver sa fille pour venir à la cérémonie. Je lui ai dit que ça n’arrivait qu’une fois dans une vie et qu’elle n’oublierait jamais ce jour. C’est faire partie de l’Histoire, explique-t-elle.

Ashley Dion assise dans sa voiture avec sa famille.

Ashley Dion est venue avec sa famille pour célébrer la fin de ses études.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Évoluer avec son temps

Les finissants et leurs proches peuvent écouter les discours sur leur poste de radio. La station 88,5 FM y a été spécialement dédiée pour l’occasion.

Sur le parc de stationnement devant l'Université Mount Royal, les dirigeants de l’établissement glissent quelques mots encourageants pour l’avenir, sans oublier de rappeler l’importance de l’enseignement supérieur, malgré une économie au ralenti.

Des ballons attachés à une voiture.

Certaines voitures étaient décorées pour l'occasion.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Nous devons soutenir le financement de l’éducation supérieure dans ce pays, déclare la rectrice Dawn Farrell. Elle nous aide à nous ajuster à diverses circonstances comme une pandémie ou une économie changeante. Nous avons appris que nous étions forts et résilients. Nous sommes prêts pour ce monde qui évolue vite et devient de plus en plus technique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !