•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture immédiate des mines K1 et K2 de Mosaic à Esterhazy

Une pancarte annonçant la mine K3 de Mosaic à Esterhazy, en Saskatchewan. (archives)

L'entreprise dit espérer se "retouver dans une position avantageuse" en 2022. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les mines de potasse K1 et K2 de l'entreprise Mosiac à Esterhazy, en Saskatchewan, ferment immédiatement, annonce l’entreprise lundi matin.

La compagnie précise que la fermeture définitive a été accélérée de neuf mois en raison d’un afflux de saumure.

Mosaic entend compenser la perte de production subséquente à la fermeture des deux mines par un rappel des travailleurs le plus tôt possible à la mine de Colonsay, dans le centre de la province.

Selon les prévisions de la société, la production annuelle pourrait dépasser les deux millions de tonnes dès mars prochain, par rapport aux niveaux de 2020 lorsque la mine K3 d'Esterhazy atteindra sa pleine capacité et que celle de Colonsay sera remise en service, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Au cours de la dernière décennie, nous avons établi des scénarios relatifs à la fermeture anticipée. Grâce à cette planification, nous prévoyons de nous retrouver dans une position plus forte que jamais en 2022 , déclare Joc O'Rourke, président et chef de la direction de Mosaic.

L’entreprise se prépare à une période de transition de juillet 2021 à mars 2022, et prévoit que la production sera d’environ un million de tonnes de potasse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !