•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario avance la première étape de son déconfinement à vendredi

Des personnes traversent un pont piétonnier à pied ou en vélo.

Lors de l'étape 1, plusieurs lieux de loisir seront de nouveau accessibles, dont les piscines et pataugeoires extérieures, les terrains de camping, le camping dans les parcs provinciaux, les terrasses. Toutes ces activités seront néanmoins soumises à des restrictions d'achalandage ou de distanciation physique.

Photo :  La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Le gouvernement de Doug Ford a annoncé lundi que la province entrera dès le 11 juin dans la première étape de son plan de réouverture de l'économie, qui en compte trois.

À partir de vendredi, les commerces non essentiels pourront rouvrir en accueillant un maximum de 15 % de leurs clients habituels, les terrasses pourront recevoir un maximum de quatre personnes par table et les activités de plein air par groupe jusqu'à 10  personnes pourront reprendre.

Recul de la COVID-19

À la faveur d'une baisse marquée du nombre de contaminations à la COVID-19 et d'autres indicateurs de la santé publique ces derniers jours ainsi que de la progression de la vaccination de masse, le gouvernement a annoncé lundi qu'il avançait son calendrier de déconfinement.

La barre des 10 millions de vaccinations a été franchie lors du week-end, tandis que le nombre de nouveaux cas de contaminations a atteint lundi son plus bas niveau depuis septembre 2020, avec 525.

Grâce aux efforts considérables de chaque Ontarien, à compter du 11 juin, nous pourrons lever prudemment les mesures de santé publique dans les milieux que nous savons être les plus sûrs, a déclaré la ministre de la Santé, Christine Elliott, dans un communiqué.

La liste des activités permises comprend :

  • les rassemblements extérieurs jusqu’à 10 personnes;
  • les services de restauration extérieurs jusqu’à 4 personnes par table;
  • les cours de conditionnement physique, l’entraînement individuel et l’entraînement sportif extérieurs jusqu’à 10 personnes;
  • les commerces de détail essentiels avec une capacité de 25 %, qui peuvent vendre toutes les sortes de biens (y compris les détaillants au rabais et les grandes surfaces);
  • les détaillants de biens non essentiels avec une capacité de 15 %;
  • les magasins de vente au détail dans les centres commerciaux sont fermés, sauf s’ils possèdent une entrée sur la rue;
  • les services religieux, rites et cérémonies à l’extérieur avec une capacité limitée permettant une distanciation physique de 2 mètres;
  • les courses de chevaux et les circuits de vitesse motorisés, sans spectateurs;
  • la pratique de l’équitation à l’extérieur;
  • les piscines et les pataugeoires extérieures avec une capacité permettant une distanciation physique de 2 mètres;
  • les zoos, les points d’intérêt, les sites historiques et les jardins botaniques extérieurs avec des limites de capacité;
  • les emplacements de camping, les terrains de camping et les locations à court terme;
  • Camping avec nuitée dans les parcs de Parcs Ontario. 

L'Ontario envisageait initialement d'effectuer sa première levée des restrictions lors de la semaine du 14 juin.

72 % des Ontariens adultes ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et l'administration de la deuxième dose accélère : depuis lundi, les résidents de 70 ans et plus et ceux qui ont reçu leur première injection de Moderna ou Pfizer le 18 avril ou avant sont admissibles pour obtenir leur rappel.

La population appelée à ne pas relâcher ses efforts

Il faudra attendre au moins 3 semaines avant de passer à l'étape 2 du déconfinement, selon la feuille de route provinciale. Cette durée doit permettre d'évaluer tout impact [de l'étape 1] sur les indicateurs clés de la santé publique et du système de santé, peut-on lire dans le communiqué du gouvernement.

Les services de soins personnels, dont les salons de coiffure, pourront alors rouvrir et jusqu'à 25 personnes pourront se rassembler à l'extérieur, notamment.

D'ici là, les autorités demandent aux résidents de continuer à respecter les règles sanitaires en vigueur.

Bien que nous ayons atteint le point où nous pouvons passer en toute sécurité à la première étape, ce n'est pas le moment de faire preuve de complaisance. Nous devons tous rester vigilants, car la lutte contre la COVID-19 n'est pas terminée.

Une citation de :Le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !