•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination et vie privée : la commissaire fait des recommandations à l'Î.-P.-É.

Une femme assise dans un aéroport vérifie son passeport de vaccination de la COVID-19 sur son téléphone, tout en tenant un masque et une carte d'embarquement.

Un système en ligne permettra bientôt aux Insulaires d'avoir accès à une copie électronique de leur dossier de vaccination contre la COVID-19

Photo : getty images/istockphoto / Ridofranz

La commissaire à la protection de la vie privée de l'Île-du-Prince-Édouard, Denise Doiron, a émis des recommandations pour la mise en ligne d’un système provincial de certificats de vaccination, la semaine dernière.

Le cadre de règles vise à minimiser les risques liés à la sécurité des renseignements médicaux.

La commissaire à la protection de la vie privée, Denis Doiron, à l'Assemblée législative de l'île, en février dernier.

La commissaire à la protection de la vie privée, Denis Doiron, à l'Assemblée législative de l'île, en février dernier. (Archives)

Photo :  CBC

L’Île-du-Prince-Édouard rendra disponible aux Insulaires une copie de leur certificat de vaccination sur le site web du gouvernement dans les prochaines semaines, a annoncé la médecin hygiéniste en chef de l’île, la Dre Heather Morrison lors de son point de presse le 1er juin.

Ce système permettra aussi à la province de contrôler l’entrée des Insulaires vaccinées lorsque les règles aux frontières seront assouplies à compter du 27 juin.

[Le gouvernement] doit définir quelle est la quantité minimale d’informations qui est nécessaire de collecter, […] garder les informations en toute sécurité et ne les conserver que le temps nécessaire.

Une citation de :Denise Doiron commissaire à la protection de la vie privée de l’Île-du-Prince-Édouard

La quantité de renseignements personnels accessibles à travers ce système ainsi que le nombre de personnes qui y auront accès devront être limités.

La province devra aussi assurer la sécurité des données de santé et les conserver uniquement pendant la période nécessaire, précise la commissaire.

Ces informations seront conservées jusqu’à ce que l’état d’urgence sanitaire soit levé, ce qui est prévu pour le 12 septembre.

Depuis le 3 juin, les Insulaires désirant obtenir une copie de ce certificat de vaccination peuvent appeler la ligne téléphonique de prise de rendez-vous ou le demander dans les cliniques de vaccination après avoir reçu leur dose.

Heather Morrison.

La médecin-hygiéniste en chef Heather Morrison a dévoilé un plan de déconfinement en cinq phases, le 27 mai en compagnie du premier ministre Dennis King. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Liberté individuelle

La commissaire à la protection de la vie privée de l’Île-du-Prince-Édouard a aussi rappelé que l’exigence d’une preuve de vaccination pour les voyageurs soulève des enjeux de protection de la liberté individuelle.

Denise Doiron explique que cette exigence n'est possible que durant l’état d’urgence sanitaire, compte tenu des risques causés par la pandémie à la santé des citoyens.

 C’est certainement une atteinte à la vie privée et aux libertés civiles, mais ce n’est pas nécessairement injustifié, car c’est quelque chose qui peut être fait quand il y a une justification pour cela, a déclaré la commissaire. 

Elle a ajouté que la situation est plus compliquée à l’heure actuelle, car lorsqu’on refuse certains services aux personnes qui ne sont pas vaccinées, on brimerait les droits de la personne.

La commissaire explique aussi que son bureau tente de trouver un équilibre entre la protection des Insulaires contre la COVID-19 et la protection de leurs renseignements médicaux privés.

L'ouverture des frontières aux résidents de l’Atlantique le 27 juin ne se fera que lorsque 80 % de la population âgée de 12 ans et plus aura reçu au moins une première dose du vaccin contre la COVID-19.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !