•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Derrière de logo de l'université des étudiants suivent un cours en plein air.

L'Université de Sherbrooke aura son centre de vaccination (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Un centre de vaccination sera créé sur le campus principal de l'Université de Sherbrooke, a appris Radio-Canada. Une nouvelle bien accueillie par les associations étudiantes, qui réclamaient un lieu de vaccination sur leur site d'études.

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS soutient qu’il travaillait sur cette formule depuis plusieurs jours, mais attendait les allègements des mesures sanitaires de la zone orange pour aller de l'avant.

Les dates et les heures d’ouverture de ce nouveau lieu de vaccination seront bientôt communiquées, confirme le CIUSSS.

La négociation, pour offrir ce centre, a été faite avec les cégeps et universités de la région.

Réaction de la TASSE

La Table associative estrienne (TASSE), soit le regroupement des associations étudiantes de l’Université de Sherbrooke, du Cégep de Sherbrooke et de l’Université Bishop’s, réclamait la mise en place de tels centres de vaccination. Elle estime qu'il s'agit une excellente nouvelle et souhaite faire partie des discussions pour la mise en place de ce centre.

Ce n’est pas tout le monde qui a reçu sa première dose. Il y a un besoin qui est facilement identifiable, tant pour la première que la deuxième dose. Il faut aussi penser que l’Université est le troisième plus gros employeur de la région. C’est juste normal que ça soit accessible aux employés pour avoir une stratégie qui inclut tout le monde, indique le porte-parole de la TASSE, Guillaume Desmarais.

« Ça répond à la demande en partie, puisqu’on veut des cliniques de vaccination sur tous les campus, mais c’est déjà une bonne nouvelle. C’est mieux que de ne rien avoir. »

— Une citation de  Guillaume Desmarais, porte-parole de la TASSE

Actuellement, la couverture vaccinale en Estrie chez les 18-29 ans est de 51,4 %, pour la première dose, et de 4,7 % pour deux doses.

D’après les informations de Brigitte Marcoux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !