•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : le N.-B. rate sa cible, toutes les consignes sanitaires restent en place

La médecin hygiéniste en chef Dre Jennifer Russell montre un graphique lors d'un point de presse le 7 juin 2021.

La médecin hygiéniste en chef Dre Jennifer Russell montre un graphique avec les taux de vaccination par groupes d'âge au Nouveau-Brunswick.

Photo : gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick annonce que seulement 70,3 % des Néo-Brunswickois de plus de 12 ans ont reçu une dose du vaccin.

C'est 4,7 points de pourcentage manquant pour atteindre l'objectif de 75 % fixé par la province pour relâcher certaines restrictions.

Mais nous n’avons pas tout à fait atteindre notre objectif. Il nous reste du travail à faire, indique la médecin-hygiéniste en chef Jennifer Russell.

La province avait indiqué lors d’une conférence de presse le 28 mai que si les trois quarts des Néo-Brunswickois de plus de 12 ans avaient reçu une première dose du vaccin, certains relâchements seraient permis dès le 7 juin.

Mesures permises lorsque 75 % de la population sera vaccinée

  • Ouverture d’une bulle avec les MRC d’Avignon et de Témiscouata, ainsi que l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador;
  • Déplacements pour les visites de compassion autorisés avec un isolement et un test de dépistage aux jours 5 et 7; fin de l'isolement si le test est négatif;
  • Fin des consignes d'isolement pour les camionneurs et travailleurs navetteurs;
  • Les rassemblements informels sont permis avec la famille et les amis pour un maximum de 20 personnes à la fois;
  • Les rassemblements formels de 50 personnes sont permis avec un plan opérationnel;
  • Joutes sportives permises et compétitions autorisées avec des équipes de de l'Î.-P.-É., de T.-N.-L. et des MRC d'Avignon et de Témiscouata.

Le premier ministre Blaine Higgs a aussi été ferme. Il souligne qu'il ne fixe plus de date pour l'assouplissement des mesures, et que le nouvel objectif est d'atteindre un taux de vaccination de 75 %.

Nous avons regardé les chiffres et nous avons constaté que le 7 juin était la date la plus tôt à laquelle nous pourrions atteindre 75 % des plus de 12 ans vaccinés contre la COVID-19. Même si nous n’avons pas atteint ce chiffre, nous avons fait de grands progrès pour l’atteindre bientôt, indique M. Higgs, qui ajoute fièrement que le Nouveau-Brunswick est la quatrième province la plus vaccinée au pays.

Toutefois, ce délais pourrait permettre d'ajouter la Nouvelle-Écosse à la première phase du plan de réouverture, puisque la baisse des cas est constante dans la province voisine, après une éclosion importante le mois dernier.

Ce retard va nous permettre d’avoir un peu plus de temps pour évaluer la situation en Nouvelle-Écosse, précise M. Higgs qui aura une rencontre mercredi avec la santé publique pour discuter de cette question, entre autres.

Plusieurs centres de vaccination des réseaux Horizon et Vitalité tiennent lundi des séances sans rendez-vous (Nouvelle fenêtre) pour tenter de faciliter l’accès à la vaccination.

Le premier ministre a également salué les initiatives d'entreprises qui offrent des promotions ou des cadeaux aux personnes vaccinées, mais ajoute que la province n'envisage pas d'offrir des incitatifs financiers pour convaincre la population.


Les jeunes en queue de peloton

La médecin-hygiéniste en chef Jennifer Russell indique que les jeunes adultes de moins de 40 ans restent le groupe où les taux de vaccination sont les plus bas.

Aujourd’hui, je lance un appel à nos jeunes et je leur demande de prendre rendez-vous pour se faire vacciner si ce n’est pas encore fait et d’encourager leurs amis à faire de même, lance la Dre Russell.

Un graphique démontre que 70,3 % des Néo-Brunswickois ont reçu leur première dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Un peu plus de 70% éligibles au vaccin contre la COVID-19 avaient reçu leur première dose le 7 juin.

Photo : Gracieuseté/GNB

Le premier ministre Blaine Higgs s'est toutefois réjouis que les adolescents se sont fait vacciner en grand nombre depuis une semaine, alors que le taux de vaccination de ce groupe est passé de 16 % à 44 %.


Les deuxièmes doses maintenant disponibles

La santé publique annonce que les Néo-Brunswickois qui ont reçu leur premier vaccin contre la COVID-19 avant le 1er avril 2021, peuvent maintenant prendre rendez-vous pour recevoir leur deuxième dose.

Il est possible pour les personnes ayant reçu leur preuve d'immunisation de prendre rendez-vous sur le site web de la province (Nouvelle fenêtre).

Pour les personnes qui ont reçu leurs vaccins dans une pharmacie, il est préférable de consulter l'établissement pour prendre les dispositions nécessaires pour la deuxième dose.

Dès le 14 juin, les personnes ayant reçu leur vaccin au cours du mois d'avril pourront à leur tour prendre rendez-vous.

Enfin, à partir du 21 juin, toutes les personnes qui ont reçu leur vaccin depuis au moins 28 jours, pourront recevoir leur seconde dose.

Auparavant, seuls les Néo-Brunswickois qui avaient eu le vaccin d'AstraZeneca pouvaient demander une seconde dose de ce même vaccin.


Le 1er juillet toujours visé pour le reste du pays

Même si le Nouveau-Brunswick n'a pas atteint sa cible pour le 7 juin, Blaine Higgs ne craint pas de report de l'ouverture des frontières pour les voyageurs vaccinés du reste du pays.

Des centaines d'automobiles attendent en ligne sur l'autoroute à la frontière du Nouveau-Brunswick.

L'ouverture de la bulle atlantique en juillet 2020 avait causé des embouteillages à la frontière du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Kate Letterick

Je crois que ça sera facile de traverser cette ligne-là. Nous visons encore le 1er juillet et je ne vois pas pourquoi nous n’y arriverions pas, a indiqué le premier ministre, qui admet avoir hâte de revoir ses trois enfants qui habitent hors du Nouveau-Brunswick.

Selon la deuxième phase du plan de réouverture de la province, les personnes de l'extérieur du Nouveau-Brunswick pourront y entrer s'ils ont reçu une dose du vaccin, sans obligation d'isolement, mais seulement si 75 % des Néo-Brunswickois ont reçu une première dose et que 20 % des personnes de 65 ans et plus ont eu leurs deux doses.


Un nouveau cas lundi

Le Nouveau-Brunswick annonce un nouveau cas de COVID-19 lundi. Il s'agit d'un résident de la zone 3 (Fredericton) qui a été en contact avec un cas déjà confirmé.

Il y a 111 cas actifs dans la province, dont trois personnes qui s'isolent à l'extérieur de la province. Quatre personnes sont hospitalisées, dont deux aux soins intensifs. Une de ces personnes est à l'hôpital à l'extérieur du Nouveau-Brunswick.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !