•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 12-17 ans de la Capitale-Nationale peuvent se faire vacciner

Des jeunes se font prendre en photo au centre de vaccination d'ExpoCité.

Des jeunes se font prendre en photo au centre de vaccination d'ExpoCité.

Photo : Radio-Canada/Pierre-Alexandre Bolduc

La campagne de vaccination des jeunes de 12 à 17 ans, via les écoles, débute ce lundi dans la région de la Capitale-Nationale. Les centres de vaccination ont été aménagés pour que les élèves puissent vivre une expérience de groupe unique et positive.

La vaccination va débuter par les élèves de 5e secondaire pour se terminer par les élèves de 6e année, qui auront 12 ans la journée de leur vaccination.

Lundi, les élèves de 5e secondaire de  l'école secondaire De Rochebelle seront vaccinés au Centre de foires d'Expocité et les élèves de l'école secondaire Louis-Jobin seront transportés  au centre de vaccination Rolland-Dion de Saint-Raymond.

À partir du mardi 8 juin et pour les deux prochaines semaines, tous les centres de vaccination, ainsi que les pôles de vaccination en entreprises accueilleront des groupes scolaires.

Tout au long de leur parcours, les jeunes seront accueillis comme des vedettes de cinéma.

Tout au long de leur parcours, les jeunes seront accueillis comme des vedettes de cinéma.

Photo : Radio-Canada

Centre de vaccination transformé

Très tôt lundi matin, le Centre de foires d'Expocité était déjà transformé pour accueillir les élèves. Ils seront transportés par autobus scolaires directement de l’école au centre de vaccination. 

On l'a agrémenté avec tapis rouge, musique, des lumières. Des appareils photo sont là aussi pour qu'ils puissent souligner ce moment-là. Le but, c'est vraiment de faire en sorte que nos jeunes vivent cette expérience-là, pas comme un centre de vaccination froid, explique  la directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale Patricia McKinnon.

Dans ma carrière de DJ, c'est la première fois que je vais mixer pour un événement de vaccination. J'ai trouvé ça très cool quand ils ont dit on va mettre de la musique pour les jeunes quand ils vont décompresser après, pendant leur 15 minutes de repos. Ça va être unique, affirme le DJ David Nuke

Une fois vaccinés, les jeunes auront droit à une friandise glacée.

DJ Nuke sera sur place à ExpoCité.

DJ Nuke sera sur place à ExpoCité.

Photo : Radio-Canada

Plusieurs déjà vaccinés

Dans la région de la Capitale-Nationale, il y a 42 000 personnes de 12 à 17 ans, réparties dans 250 écoles.

La vaccination de cette partie de la population semble bien se dérouler, puisque 77 % des 12-17 ans de la Capitale-Nationale ont déjà pris un rendez-vous ou reçu une première dose de vaccin.

Le CIUSSS souhaite que l’expérience soit assez positive pour que les jeunes puissent convaincre leurs amis qui hésitent, à se faire vacciner.

On veut que ce soit un moment positif pour eux et qu'ils puissent le partager à leur cercle d'amis proches. Dans les focus group qu'on a fait, les jeunes nous ont dit qu'ils n'allaient pas nécessairement le partager publiquement, mais à certains amis plus proches, explique Patricia McKinnon.

Début du Vaccin-O-Bus

Le Vaccin-O-Bus du CIUSSS de la Capitale-Nationale va aussi prendre la route lundi.

Cette mini-clinique ambulante  de vaccination sans rendez-vous sillonnera les routes du territoire de la Capitale-Nationale pour aller à la rencontre des gens et leur offrir d'être vaccinés.

L'objectif est de se rendre dans des endroits ciblés, où le pourcentage de personnes vaccinées est moins élevé.

Il va faire sa première vaccination cet après-midi au centre de formation Louis-Jolliet. Toute la semaine, on va aller chercher les jeunes en formation professionnelle ou aux adultes. Souvent, ils n'ont pas pris leur rendez-vous ou ne veulent pas se faire vacciner, mentionne Patricia MacKinnon.

La fin de semaine des 12 et13 juin, le Vaccin-O-Bus sera présent dans des endroits publics. 

Au cours des prochaines semaines, il pourra par exemple être visible sur le parvis de l'église Saint-Roch, au parc Victoria, au Grand Marché de Québec, sur les plaines d'Abraham,  à la Baie de Beauport et même au  Festif de Baie-Saint-Paul.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !