•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque ne sera plus obligatoire en tout temps au travail en zones verte et jaune

Deux travailleurs portent le masque devant leur écran d'ordinateur.

La CNESST a ajusté ses recommandations par palier d'alerte lundi matin (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Annie-Claude Luneau

Le port du masque en tout temps dans les milieux de travail ne sera plus obligatoire, mais recommandé, dans les zones jaune et verte si la distanciation peut être respectée ou si une barrière physique est mise en place.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) a ajusté ses recommandations par palier d'alerte lundi matin. Des mesures sont maintenant facultatives à l'intérieur comme à l'extérieur en zone jaune et verte.

Tout d’abord, on doit observer une distance de deux mètres entre deux personnes. Si ce n’est pas possible, à ce moment-là il doit y avoir une barrière physique et si ce n’est pas possible d’avoir une barrière physique, à ce moment-là le port du masque est nécessaire, précise Nicolas Bégin, coordonnateur des relations publiques et porte-parole à la CNESST.

La CNESST justifie sa décision par la diminution du nombre de cas au Québec et par l'accélération de la vaccination.

Une femme portant entre autres un masque et une visière se prépare à tester quelqu'un qui demeure assis dans sa voiture.

Le port de lunettes de protection ou d'une visière pour se protéger de la COVID-19 est facultatif en zone jaune ou verte (archives).

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Nicolas Bégin rappelle que malgré ces assouplissements au Québec, les employés qui devaient porter des équipements de protection avant la pandémie doivent encore le faire.

Ça s’applique à tout le monde, par contre, ce qui est important de mentionner, c’est qu’avant même qu’on entende parler de COVID-19, il y avait déjà des règles de sécurité appliquées dans les milieux de travail. Par exemple, un machiniste qui devait porter des lunettes de protection obligatoirement, avant même qu’on entende parler de COVID-19, bien c’est encore obligatoire aujourd’hui, même s’il y a des assouplissements, souligne-t-il.

De la maison au bureau

En zone verte, les employés en télétravail pourront aussi commencer à retourner progressivement dans leur milieu de travail.

Certaines règles de sécurité pour éviter la propagation du virus demeurent cependant en place.

À tous les paliers, les mesures suivantes demeurent obligatoires : l’exclusion des personnes symptomatiques, l’hygiène des mains, l’étiquette respiratoire, le nettoyage et la désinfection des surfaces (toilettes, salles à manger) selon les exigences réglementaires applicables, de même que le nettoyage à chaque quart de travail des surfaces hautement touchées, précise également la CNESST.

L'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie-Île-de-la-Madeleine et le Nord-du-Québec sont en zone verte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !