•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noyade dans la rivière Etchemin : la victime identifiée

Un camion de la Sûreté du Québec.

Des plongeurs de la Sûreté du Québec ont été dépêchés dans la zone de recherche lundi matin, en assistance aux pompiers et aux policiers de la Ville de Lévis.

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Le jeune homme mort noyé dans la rivière Etchemin dimanche soir, à Lévis, a été identifié. Il s'agit de Martial Audnel Bobianga, 20 ans.

Son corps a été retrouvé lundi en fin d'après-midi par des plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) qui ont mené des recherches toute la journée. Le secteur est difficile d'accès, ce qui a compliqué la tâche des spécialistes.

 La rivière Etchemin à Lévis.

La rivière Etchemin.

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Martial Audnel Bobianga se promenait aux abords de la rivière avec des amis quand il aurait décidé de sauter à l’eau, selon le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).

Il ne savait pas bien nager et se serait agrippé à une roche avant d’être emporté par le courant.

Une voiture de police et un camion de pompiers.

Les pompiers, la police de Lévis et la SQ ont mené les recherches.

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Enquête en cours

Une enquête est en cours sur les causes et circonstances de l’événement.

Il est important de rappeler au citoyen d’adopter un comportement sécuritaire aux abords des plans d’eau de la Ville et des rivières, en plus de ne pas s’aventurer dans un endroit où il n’y a aucune surveillance, souligne le Service de police de la Ville de Lévis.

Lourd bilan en 2020

L'été dernier, le Québec a connu une forte hausse du nombre de noyades avec 95, comparativement à 58 en 2019. On craint également un autre été funeste sur les plans d'eau en 2021, notamment en raison de l'intérêt accru pour les activités nautiques.

Avec la collaboration de Marie Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !