•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La statue d'Egerton Ryerson ne sera pas restaurée

Deux personnes près d'une statue vandalisée au sol.

La statue d'Egerton Ryerson a été déboulonnée dimanche après-midi.

Photo : Radio-Canada / Chris Gargus/CBC News

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La statue d’Egerton Ryerson, dont l’Université Ryerson porte le nom, a été déboulonnée quelques heures après la fin d’une manifestation organisée pour demander justice pour les victimes des pensionnats autochtones, à Toronto.

Fondateur du système d'éducation publique en Ontario, Egerton Ryerson a aussi participé à façonner le système canadien des pensionnats autochtones.

Un homme frappe une statue avec une massue
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La statue, une fois déboulonnée, a été décapitée par des protestataires, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC News

Le recteur de l'Université Ryerson, Mohamed Lachemi, indique que la statue ne sera pas replacée sur son socle ni remplacée.

Selon M. Lachemi, environ une heure après le départ des derniers manifestants, un camion est arrivé sur la rue Gould et a déboulonné la statue d'Egerton Ryerson. Nous sommes soulagés que personne n'ait été blessé au cours du processus.

Un groupe de travail formé par l'établissement se penchait déjà sur le sort de la statue avant qu'elle ne soit déboulonnée, dit-il. Je demande à la communauté de respecter leur travail et de collaborer avec eux comme ce devrait être le cas pour toute question touchant à l'université, grâce au dialogue, aux débats et à l'échange d'idées, ajoute-t-il.

De son côté, la police de Toronto a confirmé qu'une enquête avait été ouverte pour déterminer qui a déboulonné la statue. Le porte-parole de la police de Toronto, Alex Li, a déclaré ne pas savoir comment elle a été jetée de son socle.

Cette statue avait été visée par des vandales mardi dernier.

Selon Craig St. Denis, un manifestant qui était présent sur le campus de l'université lorsque la statue a été déboulonnée, il est important que cette statue soit déboulonnée afin que nous puissions sensibiliser à ce qui se passe depuis les années 1800 et l'incorporation du système des pensionnats. M. St. Denis est Cri et affirme que son grand-père est un survivant des pensionnats.

La statue a été déboulonnée quelques heures après une manifestation, dimanche.

Celle-ci s’est déroulée dimanche après-midi et a débuté sur la pelouse devant Queen’s Park. Elle a été organisée dans le but d’honorer la vie des 215 enfants desquels les restes ont été découverts enterrés sur le terrain d’un ancien pensionnat autochtone à Kamloops, en Colombie-Britannique.

La manifestation est une occasion pour le grand public canadien de comprendre la gravité de la situation. Les 215 enfants représentent des histoires que nos survivants ont vécues pendant de nombreuses décennies. Ils parlent d'enfants qui ne sont jamais rentrés à la maison, d'enfants qui ont été assassinés, d’enfants décédés de causes prématurées dans les écoles et qui n'ont jamais reçu d'enterrement adéquat, a expliqué une des organisatrices, Brianna Olson-Pitawanakwat, en entrevue à CBC News.

Les manifestants se sont regroupés pour entendre des discours avant de prendre la rue. Ils se sont arrêtés devant la statue d’Egerton Ryerson pendant un moment avant de poursuivre leur route jusqu’à la place Yonge-Dundas.

C’est plus tard en après-midi que la statue a été déboulonnée.

Des manifestants tiennent une banderole.

Les manifestants se sont regroupés devant Queen's Park, à Toronto, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Kirthana Sasitharan/CBC News

La police de Toronto a d'ailleurs confirmé que la statue était toujours sur son socle après le passage des manifestants.

Avec des informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...