•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en zone jaune pour la Mauricie et le Centre-du-Québec lundi

Des terrasses de la rue Des Forges au centre-ville de Trois-Rivières.

Les restaurants pourront accueillir plus de personnes par table, mais elle devront toujours venir de deux adresses différentes.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Bélanger

Après avoir passé huit mois en zone orange, la Mauricie et le Centre-du-Québec passent au palier préalerte, communément appelé « zone jaune ». Portrait des mesures qui changent dès lundi.

Rassemblements intérieurs et extérieurs

Les rassemblements intérieurs privés seront maintenant permis pour les occupants de deux résidences différentes. Quant aux rassemblements extérieurs, ils seront permis sur les terrains privés et les balcons jusqu’à un maximum de huit personnes ou pour les occupants de deux adresses différentes.

Bars et restaurants

Dès lundi, les bars rouvriront après huit mois d’inactivité. Les habitants de deux adresses différentes pourront s’asseoir à la même table.

Dans les restaurants, les habitants de deux adresses peuvent s’attabler ensemble. C’est un changement important par rapport à la zone orange, où seules deux personnes d’adresses différentes peuvent manger un repas à la même table.

Sports et loisirs

Dans les gyms, le masque devient obligatoire uniquement lors des déplacements entre les stations d’exercice. Une fois installés à leurs machines, les clients pourront retirer leur masque.

Les sports à l’intérieur seront possibles pour un maximum de 12 personnes qui pratiquent un sport sans contact.

À l’extérieur, 12 personnes pourront pratiquer un sport avec des contacts brefs.

Les activités extérieures en groupe allant jusqu’à 25 personnes seront permises dès le 11 juin.

Lieux de culte

Les lieux de culte pourront accueillir jusqu'à 250 personnes. 50 personnes seront autorisées à se réunir lors de funérailles ou de mariages.

Salles de spectacles et cinémas

La distance entre les spectateurs de bulles différentes sera réduite à 1,5 m. Les salles de spectacles devront accueillir un maximum de 250 personnes. Les consommations seront permises. Le télétravail sera recommandé par la santé publique.

Rectificatif : une version précédente de ce texte indiquait que les déplacements interrégionaux allaient maintenant devenir non recommandés. Depuis le 28 mai, les déplacements entre régions sont toutefois permis pour tous, sauf dans les régions visées par des mesures spéciales d'urgence. Autant en zone orange que jaune, les déplacements sont autorisés, mais restent non recommandés, comme l'indique le gouvernement du Québec (Nouvelle fenêtre).

Ce jour-là, le couvre-feu sera levé, de petits rassemblements seront permis sur les terrains privés extérieurs, les terrasses des restaurants pourront rouvrir, les déplacements entre les régions seront autorisés

La zone jaune donne espoir

« On est vraiment [enthousiastes]. Ça fait longtemps qu'on attendait ça en Mauricie. Pour les centres d'entraînement physique, c'est vraiment bien puisqu'on va permettre à nos membres de retirer le masque lorsqu'ils fournissent un effort et les deux mètres seront respectés. C'est bien apprécié de nos membres », se réjouit Sarah-Kim Fournier au Centre Athlétique Trois-Rivières.

Le retour en zone jaune va permettre au centre d'offrir plus de cours à plus de participants, notamment 12 participants à l'intérieur et 25 à l'extérieur, précise-t-elle.

Au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, qui pourra recevoir 250 personnes dès lundi, on s'attend à une augmentation de l'achalandage.

« Avec le déconfinement qui se poursuit, la haute saison au Sanctuaire, l'été, c'est le temps de l'année où il y a le plus de gens, le plus de pèlerins visiteurs. On invite les gens à venir en famille parce que c'est plus facile avec les mesures qu'on connaît actuellement », explique Rémi Lepage, répondant à l'accompagnement pastoral au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

Bilan à la baisse

La santé publique régionale enregistre cinq nouveaux cas de la COVID-19 dimanche. Un cas en Mauricie et quatre au Centre-du-Québec s’ajoutent au bilan de 2072 cas confirmés depuis le 21 mars, début de la troisième vague de COVID-19 au Québec.

Le nombre d’hospitalisations et de personnes aux soins intensifs demeure inchangé.

Les cas actifs poursuivent leur baisse. Il y a cinq cas actifs de moins qu’hier pour un total de 80 dans la région. Aucun décès n’est survenu depuis hier.

Avec les informations de Raphaëlle Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !