•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des résidents s’inquiètent de l’affluence sur une plage du Manitoba 

Des personnes sur une plage, dont certaines sont installées sous des tentes.

Des centaines de personnes ont pris d'assaut, samedi, la plage Grand Beach au Manitoba, mais l'inquiétude sur les respect des restrictions en vigueur sur les plages est bien présente chez de nombreux visiteurs et résidents.

Photo : Radio-Canada / Marouane Refak

Radio-Canada

La fréquentation massive d’une plage du sud du Manitoba, à la faveur de la vague de chaleur que traverse la province, inquiète de nombreux Manitobains qui s’interrogent sur l’application des restrictions relatives à la COVID-19 sur les plages.

Des centaines de personnes ont afflué à la plage Grand Beach samedi, alors que les températures dans le sud du Manitoba ont grimpé.

Mercredi, la province a ajusté ses ordonnances sanitaires afin de répondre aux besoins des résidents pendant la vague de chaleur.

Les changements ont permis la réouverture temporaire des pataugeoires, des plages, des piscines et des pataugeoires municipales, ainsi que de celles exploitées par des hôtels, des terrains de camping et d'autres entreprises privées.

Mais les ordonnances de santé publique permettent seulement aux personnes de rester avec les membres de leur famille sur les aires de baignade ou sur les plages. Sauf que la réalité semble bien différente.

Le nouveau parc de jeux d'eau du Centre récréatif Gateway à Winnipeg

Lutter contre la chaleur et la COVID-19

Photo : CBC/Gary Solilak

Un résident de Grand Marais, au sud de Grand Beach, David Vandale explique qu’à un certain moment, la file de voitures qui attendaient pour entrer dans la zone faisait plus d’un kilomètre.

Je n'arrive pas à comprendre, je ne sais même pas quoi en dire. S'ils laissent faire cela, pourquoi donnent-ils des amendes à d'autres personnes pour avoir invité un ami ou autre chose ? Cela me préoccupe vraiment, s’inquiète-t-il.

Un autre visiteur, Griffin Kissack, a passé la journée de samedi à la plage avec sa petite amie, avec qui il vit indique qu'il y avait trop de monde à la plage pour que les ordres soient pleinement appliqués.

Je pense que ce sera un véritable défi d'essayer de faire respecter les règles à tout le monde un jour comme aujourd'hui, dit M. Kissack.

Il suggère que les agents chargés de l'application des règlements vérifient les pièces d'identité des gens pour s'assurer qu'ils passent du temps avec des personnes qui vivent avec eux.

Dan Boileau, un visiteur également présent sur la plage dit qu'il a été surpris du nombre de personnes présentes sur la plage. Mais il soutient avoir gardé ses distances avec les autres et de profiter du soleil avec sa famille.

Vendredi, un porte-parole de la province a déclaré dans un courriel que les agents de conservation et les patrouilleurs des parcs appliqueront les décrets sur la santé publique et l'état d'urgence dans les parcs provinciaux. Par ailleurs les préposés, les interprètes et les services de sécurité des plages assureront l'éducation et surveilleront le respect des ordonnances par les visiteurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !