•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des travaux d'agrandissement de l'usine de filtration d'eau de Rouyn-Noranda

Des véhicules circulent près d'un chantier où on voit des cônes.

La Ville de Rouyn-Noranda entame un projet de 7,2 millions de dollars dans son usine de filtration d'eau potable.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

La Ville de Rouyn-Noranda entame un projet de 7,2 millions de dollars pour l'agrandissement de son usine de filtration d'eau potable adjacente à l'hôpital. Les travaux qui viennent de commencer vont durer une année.

Les automobilistes devront prendre leur ma en patience puisque les accès seront limités sur la 9e Rue, sur l’avenue du Lac et aux urgences de l'hôpital.

Les travaux sont nécessaires pour assurer la pérennité du système d'approvisionnement en eau potable de la ville.

La municipalité va construire un deuxième réservoir d'eau potable pour augmenter sa capacité de réserve et d'autonomie qui va passer de 4 000 m3 à 8000 m3.

Actuellement, la municipalité dispose de 4 heures d'autonomie. Le projet va lui permettre de passer à 8 heures d'autonomie durant les heures de pointe.

Plusieurs raisons motivent la Ville à réaliser ce projet, explique le directeur de la gestion des eaux de Rouyn-Noranda Stéphane Lacombe.

Dans un premier temps, on a un niveau de réserve qui est insuffisant par rapport à notre consommation aujourd'hui. Avec tous les projets de constructions, ça fait que l'usine malgré qu'on diminue notre consommation avec le temps, le fait d’ajouter des résidences la consommation augmente. C'est important d'assurer la meilleure autonomie possible pour pallier des situations d'urgence, fait savoir le responsable.

Lorsqu'il y a un bris d'aqueduc ou un incendie, avec la capacité qu'on a actuellement et les normes de la sécurité publique, la capacité est insuffisante on parle d’environ 4 heures d'autonomie et avec le nouveau projet on passe à 8 heures d'autonomie dans les périodes de pointe, ajoute-t-il.

Les plans de l'agrandissement de l'usine de filtration d'eau.

Les plans de l'agrandissement de l'usine de filtration d'eau.

Photo : Trame Architecture + Paysage

À la question de savoir s'il y a un risque que la ville manque d'eau, Stéphane Lacombe répond par la négative.

Rouyn-Noranda ne peut pas manquer d'eau dans les conditions normales d'opération. C'est vraiment par rapport à la sécurité publique où on a une problématique. Lorsqu'il arrive une situation d'urgence, on n'est pas en mesure de répondre aux normes d'aujourd'hui au niveau de la distribution et d'autonomie d'eau potable.

Une citation de :Stéphane Lacombe

Selon Stéphane Lacombe, la réserve actuelle construite dans les années 1960 n'a jamais été inspectée.

La seule inspection qu'on a faite à travers les années c'est avec une caméra sous-marine mais ça ne nous donne pas l'information sur l'état de la structure du bâtiment.

Une citation de :Stéphane Lacombe

Avec un deuxième réservoir, la Ville va pouvoir vérifier l'état des fondations du bâtiment et de la réserve.

L'usine d'eau potable de Rouyn-Noranda a été construite dans les années 1960 et à l'époque, on ne se préoccupait pas de créer une redondance sur les divers équipements. Ce qui fait en sorte que la réserve actuelle d'eau potable est située sous le bâtiment, elle fait partie des fondations du bâtiment et la seule façon de l'inspecter est d'arrêter complètement l'usine et d'arrêter de distribuer l'eau, ce qui est impossible à faire, dit-il. La construction de la nouvelle réserve va venir créer une redondance, elle va être indépendante de la réserve existante et va nous permettre lorsqu'on a besoin de faire l'entretien ou l'inspection de l'état de la structure de l'isoler et de continuer à distribuer l'eau potable.

À la mi-décembre, les travaux seront en pause pour l'hiver. Ils reprendront au mois d’avril pour se terminer en juillet 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !