•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cyclisme sur route : la Gatinoise Laury Milette peut enfin compétitionner en Europe

Une jeune femme prend la pose, assise sur son vélo.

La jeune cycliste Laury Milette passera l'été en Europe pour s'entraîner et participer à des compétitions.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

La cycliste gatinoise Laury Milette prend l'avion à destination de l'Espagne ce samedi. L'athlète de 18 ans entame un séjour de deux mois sur le Vieux Continent pour y faire ses débuts sur le circuit professionnel européen.

Après une saison 2020 gâchée par la pandémie de COVID-19, la saison 2021 de Laury Milette s'amorcera finalement le 12 juin prochain, lors d'une course en Serbie.

C'est une course sur route et c'est un circuit qui est assez plat, ce qui fait que c'est vraiment bon pour se mettre en jambes. Ça va être ma première course de l'année, alors c'est certain que ça va être quand même un gros défi, reconnaît la recrue de Macogep-Tornatech-Girondins de Bordeaux.

Toujours parmi les favorites dans les rangs juniors, la jeune femme aura désormais le rôle de négligée. Cette perspective est toutefois loin de lui déplaire.

Je pense que ça va être plus bénéfique pour moi parce que je n'aurai pas cette pression-là que je trouvais difficile ici, au Québec, sachant que j'étais capable de bien faire, explique-t-elle.

La cycliste prend la pose devant des arbres avec son casque blanc sur la tête et des lunettes de soleil.

La cycliste de Gatineau, Laury Milette.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

La majorité des courses de Laury Milette auront lieu en France et en Espagne au cours des deux prochains mois. Aux côtés des meilleures cyclistes de la planète, elle aura une mission bien simple : apprendre et s'améliorer.

Je ne m'attends pas à grand-chose. Je ne veux pas nécessairement faire de gros résultats. Si ça arrive, tant mieux! Mais je vais vraiment prioriser mon apprentissage.

Une citation de :Laury Milette, cycliste sur route

La gestion de son positionnement dans le peloton se trouve tout en haut de la liste de choses à améliorer. Sa progression dépendra beaucoup de la vitesse à laquelle elle sera capable d'être en contrôle de ce facteur clé.

Ce sera des pelotons de 100 à 150 coureurs, alors c'est vraiment difficile d'être à l'avant. C'est là que ça se passe et quand il y a une échappée, il faut que tu sois à l'avant pour pouvoir bien performer dans la course, insiste la vice-championne du Championnat canadien junior de 2019.

Après des mois d'interruption, la recrue de Macogep-Tornatech-Girondins de Bordeaux est surtout fébrile à l'idée de renouer avec la compétition.

C'est certain que j'ai hâte, mais je ne suis pas encore dans l'esprit de course. Je pense que quand je vais être sur la ligne de départ pour ma première course, c'est là que je vais réaliser que ça commence, conclut la principale intéressée.

Laury Milette sera de retour au Canada au mois d'août afin de participer aux championnats québécois et canadiens de vélo sur route.

Avec les informations de Jonathan Jobin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !