•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place au Défi Iamgold pour les enfants malades de l'Abitibi-Témiscamingue

Un homme habillé en bleu fait de la course à pied à Arvida

Le défi peut être réalisé en solo ou en équipe, dans la bulle familiale. (PHOTO ARCHIVES)

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

C'est samedi que débute le 13e Défi Iamgold adapté au contexte sanitaire.

Les participants sont invités à courir en solo ou en équipe, avec les membres de la bulle familiale et de respecter les règles sanitaires.

Cette année, la course peut aussi se faire du 5 au 15 juin puisque les organisateurs ont lancé le défi en équipe de courir 10 jours consécutifs.

Et même si la région est passée au vert, il n'était pas question pour les organisateurs de tenir une course en présentiel comme c'était le cas avant la pandémie.

Le cofondateur Ian Clermont explique que les gens peuvent participer de diverses façons.

Tout ce qu'on demande aux gens c'est de faire un don, de donner la somme qu'ils peuvent donner, et de faire une course, une activité physique. Ça peut être du vélo, une marche, une course, explique-t-il.

On n'a pas d'indice de temps à faire ou un objectif précis à accomplir. Les gens peuvent faire 5k, 10km, 20 km, comme ils le peuvent, puis lancer un défi à leur entourage de réaliser le même type de dépassement. C'est libre recours à votre capacité et votre façon de vous lancer un défi et la seule chose qu'on demande, c'est de faire un don sur le site du Comité de soutien à la pédiatrie, ajoute-t-il.

La totalité des sommes amassées est versée au comité de soutien à la pédiatrie de l'Abitibi-Témiscamingue.

On se fait un devoir de donner 100 % des dons amassés au comité de soutien à la pédiatrie qui vient en aide aux familles et aux enfants malades qui donne une aide concrète et réelle dans les déplacements, l'achat de l'équipement, le réconfort des enfants qui sont hospitalisés.

Une citation de :Ian Clermont

L'aide financière est offerte aux familles pour le remboursement des frais de transport, d’hébergement et de subsistance lorsque l’enfant doit se déplacer loin de chez lui.

J'ai déjà entendu l’histoire d'un enfant qui passe une, deux semaines un mois à l'hôpital, quand il a une mauvaise nouvelle, une mauvaise journée, l'infirmière avec l'argent qu'on donne au comité de pédiatrie peut offrir un toutou, un jeu vidéo à cet enfant, aller chercher un film qui aimerait regarder c'est vraiment une aide de proximité qu'on offre avec le comité, explique Ian Clermont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !