•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jack Dorsey souhaite démocratiser le bitcoin avec un portefeuille physique

Jack Dorsey, le crâne rasé et arborant une longue barbe, est sur une scène. Un énorme symbole de bitcoin est projeté derrière lui.

Jack Dorsey lors de la conférence Bitcoin 2021, qui a lieu du 4 au 6 juin à Miami, en Floride.

Photo : Getty Images / Joe Raedle

Agence France-Presse

Jack Dorsey, le patron de Twitter, a indiqué vendredi que sa société spécialisée dans les paiements numériques, Square, envisageait de fabriquer un portefeuille à bitcoins, c'est-à-dire une sorte de clé USB pour empocher ses cryptomonnaies sur un support physique et sécurisé.

L'entrepreneur américain estime que le bitcoin ne devrait pas être réservé aux personnes adeptes des cryptomonnaies, et cherche des moyens de renforcer la confiance dans la cryptomonnaie, notamment en proposant un moyen d'en acheter sans devoir se reposer sur des tiers.

Décider de stocker soi-même ses bitcoins, c'est compliqué, constate-t-il sur Twitter avant d'énumérer les problèmes à résoudre : disponibilité, sécurité, facilité d'utilisation sur un téléphone intelligent, etc.

Il envisage un portefeuille dont les personnes pourraient se servir pour faire leurs courses, grâce à leur téléphone intelligent par exemple, sans compromettre leur argent ou le système des cryptomonnaies en général.

Si nous le faisons, nous le fabriquerons de façon totalement ouverte, du logiciel à l'appareil, en collaboration avec la communauté, précise-t-il d'emblée.

On peut imaginer des applications qui fonctionnent sans Square et peut-être aussi sans la permission d'Apple et de Google, continue-t-il, en référence aux deux systèmes d'exploitation mobile dominants dans le monde.

Le bitcoin est un actif décentralisé et sans connexion directe avec l'économie réelle, qui repose sur les technologies de chaînes de blocs, et passionne Jack Dorsey et de nombreuses personnalités de la Silicon Valley, comme Elon Musk, le patron de Tesla.

Cette cryptomonnaie reste très volatile, mais l'intérêt croissant d'institutions et d'entreprises considérées comme stables contribue à la faire peu à peu entrer dans les mœurs, au-delà des personnes initiées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !