•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rue Trutch pourrait changer de nom par respect pour les Autochtones

Un panneau de la rue Trutch, à Vancouver.

Joseph Trutch a été lieutenant-gouverneur de 1871 à 1876.

Photo : Radio-Canada / Christer Waara

Radio-Canada

Le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, veut changer le nom de la rue Trutch, qui rend hommage au premier lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique, un homme qui a « travaillé activement à marginaliser les peuples autochtones et à saisir leurs terres ».

J'ai discuté du changement de nom avec les dirigeants de la nation Musqueam et je suis tout à fait d'accord, écrit le maire Stewart dans un communiqué.

Il est grand temps d'agir, ajoute-t-il, soulignant que des demandes en ce sens ont été formulées au cours des dernières décennies. Une motion en ce sens devrait être débattue lors de la réunion du conseil municipal, le 22 juin.

L'héritage de Joseph Trutch

Jospeh Trutch était une figure centrale de la politique coloniale en Colombie-Britannique et l'un des principaux politiciens à avoir négocié l’entrée de la province dans la Confédération canadienne.

Il a été lieutenant-gouverneur de 1871 à 1876. Son héritage sur les questions autochtones est vivement critiqué, principalement pour sa décision de réduire d'environ 90 % la taille des réserves établie par le gouverneur de l'époque, James Douglas.

Je secoue la tête chaque fois que je conduis mes enfants à l'école et que je passe devant cette rue, raconte l’agent intergouvernemental de la nation Musqueam Wade Grant. Joseph Trutch était un assimilationniste, quelqu'un qui a essayé de détruire les Premières Nations, et nous avons une rue qui porte son nom juste à côté de la communauté Musqueam.

Changer le nom de cette rue serait un moyen simple de montrer l’engagement de Vancouver envers la réconciliation, estime Ginger Gosnell-Myers, la toute première responsable des relations avec les Autochtones de la Ville.

Joseph Trutch a été un architecte important des lois contre les Autochtones et il est pourtant reconnu par un nom de rue, affirme-t-elle.

À Victoria comme à Vancouver, les tentatives pour changer le nom des rues Trutch se sont jusqu'à présent heurtées à une opposition liée, notamment, aux coûts associés au changement qui sont jugés trop élevés.

Avec les informations de Justin McElroy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !