•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Université de Windsor change le nom de sa résidence John A. Macdonald

Plan rapproché de l'enseigne bleue de la résidence.

L'ancienne résidence Macdonald Hall est l'un des trois bâtiments de résidence du campus. Ils portent tous le nom d'un premier ministre canadien.

Photo :  CBC / Jacob Barker

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Université de Windsor renommera la résidence étudiante Macdonald Hall en Residence Hall West.

L'école en a fait l'annonce vendredi, plus d'un an après la création, par le conseil d'administration, d’un comité chargé d'examiner la pertinence du nom en réponse à une pétition lancée par un ancien de l'Université de Windsor, Hale Ferrer.

Le comité, composé d'étudiants, de professeurs, de membres du personnel, d'anciens étudiants, de membres de la communauté et du responsable des services de résidence, s'est réuni tout au long de l'automne et de l'hiver. Il a sollicité des propositions et des commentaires au sein et en dehors de l'Université.

Comme ailleurs au Canada, l'Université reconnaît la participation et le soutien de John A. Macdonald au système de pensionnats et son impact négatif sur les personnes racialisées et les communautés ethniques, en particulier les communautés autochtones, métisses et inuites, peut-on lire dans une déclaration de l'Université.

John A. Mcdonald a été le premier premier ministre du Canada. Il est connu pour son soutien au système des pensionnats, dans lequel un grand nombre des 150 000 élèves autochtones qui y ont été scolarisés ont subi des abus psychologiques, physiques et sexuels.

Il a conçu le système des pensionnats, retiré les enfants de leur foyer pour les rééduquer, les maltraiter, les violer, les mutiler, les stériliser et les affamer […]. Le nom de Macdonald est une tache dans l'histoire du Canada et est associé à l'oppression, a déclaré M. Ferrer dans une interview accordée en 2020 à CBC Windsor.

Au cours de la semaine dernière, de nombreuses voix à travers le Canada ont demandé le retrait du nom de John A. Macdonald, à la lumière de la récente découverte de 215 restes d'enfants dans une fosse commune de l’ancien pensionnat à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Lundi soir, le conseil municipal de Charlottetown a voté pour le retrait d'une statue de Macdonald à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Macdonald Hall, aussi connu sous le nom de Mac Hall, est l'un des trois bâtiments du campus de l'Université de Windsor à avoir été nommés en l'honneur d'anciens premiers ministres.

Le Conseil des gouverneurs estime que les efforts de réconciliation avec les communautés autochtones et la protection des populations vulnérables sur le campus doivent être une priorité, a déclaré Jonathan Allison, président du Conseil des gouverneurs de l'Université de Windsor. L'ancien nom de cette résidence ne correspond plus à notre mission en tant que communauté universitaire, et son changement de nom est, selon nous, un pas en avant pour réinventer un campus où tous sont accueillis, reconnus et inclus.

D’après les informations d’Angela McInnes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...