•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le préfet de la MRC de Kamouraska ne sollicitera pas de nouveau mandat

Portrait de M. Soucy devant l'édifice Claude-Béchard

Le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, devant l'une des réalisations dont il est le plus fier, l'édifice Claude-Béchard (archives).

Photo : Courtoisie Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent

Yvon Soucy tire sa révérence de la politique municipale et régionale, après 16 ans d’implication.

Le préfet de la MRC de Kamouraska a annoncé vendredi matin qu’il ne sollicitera pas de nouveau mandat aux élections municipales prévues cet automne.

« Je n’ai jamais vu mon implication politique municipale comme une carrière. Après 16 ans d’implication et un bilan que j’estime positif, le temps est venu de quitter mes fonctions », explique le préfet, en ajoutant que sa décision a été mûrie pendant plusieurs mois.

Je considère avoir fait le tour du jardin après 16 ans en politique municipale, je pense que j'y ai consacré beaucoup d'énergie, beaucoup d'efforts.

Une citation de :Yvon Soucy, préfet de la MRC de Kamouraska

Il affirme qu'en plus de ses fonctions de préfet, son implication au sein de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) – dont il est toujours vice-président – et de la Table des préfets du Bas-Saint-Laurent demandent beaucoup de temps. Je veux reprendre un peu le contrôle sur la vie, affirme-t-il.

Après avoir été maire de Mont-Carmel entre 2005 et 2009, Yvon Soucy a été élu comme préfet en 2009. Il a ensuite effectué deux autres mandats.

M. Soucy a notamment piloté la création de l’édifice Claude-Béchard, qui abrite le centre administratif de la MRC, ainsi que la mise en place du Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska.

Son collègue de La Pocatière, le maire Sylvain Hudon, a également annoncé plus tôt cette semaine qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat.

Au Bas-Saint-Laurent, plusieurs autres maires ont annoncé qu'ils ne seraient pas candidats aux prochaines élections, dont le maire de Matane, Jérôme Landry, ainsi que celui de Rimouski, Marc Parent.

Avec la collaboration de Louis Lessard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !