•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente FTQ-Québec : les préposés aux bénéficiaires toucheront bien 26 $ de l'heure

Une préposée entre dans une zone qualifiée de chaude.

Une préposée aux bénéficiaires au CHSLD Laurendeau.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

Dans l'entente conclue entre Québec et la FTQ samedi dernier, la rémunération des préposés aux bénéficiaires atteindra pratiquement le fameux taux de 26 $ de l'heure promis par le premier ministre François Legault.

Dans les faits, ils toucheront 25,63 $ le 1er avril 2022, et ce, même s'ils travaillent en centre hospitalier, a expliqué Mélanie Gougeon, de l'équipe de négociation de la FTQ à la table centrale, lors d'une entrevue avec La Presse canadienne jeudi.

Au tout début de la négociation, le gouvernement voulait avoir ce salaire-là juste pour les préposés qui travaillaient en CHSLD. Mais nous, c'était clair qu'en aucun temps, c'était pour n'être un salaire que pour les préposés en CHSLD. Il fallait que l'ensemble de nos PAB en bénéficient, a lancé Mme Gougeon.

Si une différence de rémunération trop importante avait existé entre les différents types d'établissements, il y aurait eu un risque que les préposés aux bénéficiaires des hôpitaux les quittent pour les Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Au début de la crise de la COVID-19, lorsqu'il avait annoncé une formation accélérée pour les préposés aux bénéficiaires en CHSLD, le premier ministre François Legault s'était engagé à ce que ces préposés gagnent 26 $ de l'heure ou 49 000 $ par an, s'ils travaillaient à temps plein.

Plus encore en CHSLD

Les préposés aux bénéficiaires qui travaillent en CHSLD gagneront même davantage, puisqu'ils touchent une prime de 6 à 8 %, comme ceux qui travaillent à l'urgence, par exemple, a précisé Mme Gougeon.

Qu'il y ait des primes en CHSLD ou qu'il n'y en ait pas - parce qu'il y en a dans plusieurs secteurs - c'est clair que l'ensemble de nos préposés vont arriver tout près de 26 $. Donc c'est sûr que peu importe la prime qu'ils ont, ils vont dépasser le 26 $ de l'heure s'ils travaillent dans un département où il y a des primes, a résumé Mme Gougeon.

L'entente FTQ-Québec prévoit pour l'ensemble des syndiqués des augmentations de salaire de 2 % en 2020-2021, 2 % en 2021-2022 et 2 % en 2022-2023, en plus d'une bonification de la structure salariale pour les plus bas salariés, dont font partie les préposés aux bénéficiaires.

Dans cette entente, les préposés ont également grimpé dans l'échelle de l'équité salariale - un signal important - passant du rangement 7 au rangement 9, avec un taux unique.

L'échelle d'équité salariale dans le secteur public comprend 28 rangements pour évaluer les emplois. Plus le rangement est élevé, plus l'emploi commande un salaire élevé. Chaque emploi obtient son rangement à la suite d'un pointage qui est établi en soupesant 17 sous-facteurs, comme la formation, l'autonomie et les risques inhérents à l'emploi.

Les plaintes d'équité salariale pour les auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) et les préposés aux bénéficiaires qui datent de 2015 ont par ailleurs été maintenues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !