•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'OMH de Saguenay forcé de revoir tout son visuel

Un site Internet.

Le site Internet de l'Office municipal d'habitation de Saguenay affiche encore le logo de l'Office d'habitation Saguenay-Le Fjord même si l'organisme n'a jamais vu le jour.

Photo : Capture d'écran

Après être devenu l’Office d’habitation Saguenay-Le Fjord sur son site Internet, sa façade extérieure et sur l’ensemble de sa flotte de véhicules, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Saguenay revient graduellement à son ancienne appellation à la suite d'une fusion avortée.

L’organisme, chapeauté par la Société d’habitation du Québec (SHQ) et dont le déficit d’exploitation est en partie absorbé par la Ville de Saguenay, a été forcé de revoir l’ensemble de son visuel corporatif puisque le projet de fusion avec 11 offices municipaux d’habitation de la MRC du Fjord-du-Saguenay n'est jamais allé de l'avant.

La fusion annoncée en février 2017 par l’ex-maire Jean Tremblay, le préfet de la MRC, Gérald Savard, et l’ancien député de Dubuc, Serge Simard, n’a jamais reçu l’aval de l’actuel conseil municipal.

Un site Internet à refaire et des logos à changer

Selon les explications du directeur général intérimaire de l'OMH de Saguenay, Adam Boivin, il avait été jugé pertinent, à l’époque, de procéder au changement de l’image de marque de l’organisme en y ajoutant l’appellation choisie, avant même l'approbation finale.

On a décidé de changer le nom pendant le processus pour créer un sentiment d’appartenance à l’organisme pour les municipalités et pour les sécuriser également , indique celui qui remplace Éric Gauthier. Ce dernier est en congé sans solde depuis l’élection d’Andrée Laforest, dont il est le conseiller politique depuis plus de deux ans.

Depuis le rejet de la fusion par l’administration Néron, l’enseigne des bureaux de la rue Racine a été changée pour qu’elle porte à nouveau le nom OMH de Saguenay. Le site Internet est aussi en cours de refonte. Certaines sections affichent encore le logo de l’Office d’habitation Saguenay-Le Fjord.

Quant aux véhicules de l’organisme, qui arborent le logo d’une entité qui n’a jamais vu le jour, Adam Boivin précise qu’il n’est pas possible de procéder à tous les changements en même temps puisqu’il s’agit de fonds publics.

Des déficits à éponger

Au moment de l’annonce de la création de l’Office d'habitation Saguenay-Le-Fjord, la fusion était justifiée par l’adoption de la loi 83, dont le but était de réduire le nombre d'offices municipaux d’habitations au Québec. Saguenay, bien qu’elle détienne le statut de MRC, n’était cependant pas visée par la réforme, qui s’adressait principalement aux municipalités régionales de comté, et n'était pas obligée d'aller de l'avant avec un tel regroupement.

Dès la fin de 2017, soit quelques semaines après l’élection qui a mené à la victoire de Josée Néron comme mairesse, le conseiller Jean-Marc Crevier soulevait des inquiétudes en lien avec cette fusion annoncée, mais non concrétisée.

Il expliquait alors que l’annexion des 11 OMH de la MRC du Fjord-du-Saguenay aurait des conséquences financières importantes, en raison de la responsabilité de la Ville du paiement des déficits d’exploitation de chacun.

Aujourd’hui, il abonde dans le même sens. On ne voulait pas signer de chèque en blanc , dit-il. Après analyse des chiffres, le rejet de la fusion a été recommandé par le comité exécutif vers la mi-mandat.

Ça a été fait de façon un peu précipitée par la direction de l’époque. Mais avec la nouvelle administration, ça n’a pas été concluant, convient Adam Boivin.

Adam Boivin croit que des technicalités et des éléments de fiscalité ont fait en sorte que la fusion a été rejetée. Il fait valoir que par la suite, les offices municipaux d’habitation de la MRC du Fjord-du-Saguenay ont été regroupés et forment maintenant l’Office régional d’habitation (ORH) du Fjord. Un partenariat est établi entre les deux entités, qui travaillent en collaboration.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !