•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

250 000 $ investis pour améliorer les sentiers du mont Powell

Une femme fait du vélo de montagne.

Les sentiers du Mont Powell sont utilisés pour du vélo de montagne.

Photo : Ville de Rouyn-Noranda

La Ville de Rouyn-Noranda annonce un investissement de 250 000 $ pour la réfection et l'aménagement des sentiers du mont Powell.

De cette somme, 150 000$ proviennent du ministère de l'Éducation, par l’entremise du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites d’activités de plein air.

La Ville de Rouyn-Noranda participe avec une contribution de 40 000 $, alors que le reste du financement provient de partenaires privés.

Diane Dallaire fait un discours au pied du Mont Powell.

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Selon la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, cette annonce s'inscrit dans la volonté de la Ville de faire de l'activité physique une priorité.

On est vraiment heureux de faire cette annonce-là aujourd’hui, surtout que le conseil municipal, dans sa planification stratégique, a souhaité que notre grand territoire devienne un grand plateau sportif. On veut inciter nos gens par diverses façons à bouger, à être en santé, à être actifs, affirme la mairesse.

Bien que les sentiers du mont Powell soient accessibles autant pour la randonnée pédestre que pour le vélo de montagne, les fonds annoncés serviront principalement à la réfection de près de 16 kilomètres de sentiers de vélo.

Une douzaine de personnes assistent à un point de presse en plein air.

L'aide financière a été annoncée au départ des sentiers du Mont Powell, jeudi.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

En ce sens, c’est à l’organisme Vélo Action que la Ville a confié le mandat de coordination des travaux.

Le président de l’organisme, Philippe Gaudreault, souligne que l'objectif des travaux est de rendre les sentiers plus accessibles au grand public.

Avec l’aide que l’on a reçue, on va pouvoir travailler avec des mini excavatrices et travailler nos sentiers mécaniquement pour avoir un meilleur roulement, sans être obligés de toujours freiner ou d’arrêter à cause des obstacles, précise-t-il.

Philippe Gaudreault tient son vélo devant l'affiche des cartes du Mont Powell.

Philippe Gaudreault, président de Vélo Action

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Les travaux permettront aussi d’améliorer la sécurité des pistes, avec notamment l’ajout de signalisation et l’amélioration des connexions entre les sentiers.

L’expérience globale sera également rehaussée grâce à l’ajout de virages, de sauts et d’obstacles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !