•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les francophones de Saskatoon consultés au sujet des espaces communautaires

Affiche de la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) avec le logo.

La Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) veut connaître les attentes de la communauté. (archives)

Photo : Radio-Canada / Lise Ouangari

Radio-Canada

Les francophones de Saskatoon peuvent participer à une série de consultations portant sur leurs besoins en espaces communautaires, notamment les espaces qui feront partie de la future école française. La dernière rencontre est prévue le 7 juin.

Organisées par le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) et la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS), ces consultations, qui ont débuté en mai, regroupent les participants par tranches d'âge, des moins de 18 ans aux plus de 55 ans en passant par les 19 à 23 ans et les 30 à 55 ans.

Le directeur général de la FFS, Arnaud Coullaut, affirme que cette méthode permet d’avoir un large éventail d'opinions. L’idée, c’était d’avoir un panorama le plus large possible des avis, des idées, au sein de notre communauté, avec à l'esprit que chaque opinion se vaut, des plus jeunes aux aînés.

« Ces consultations sont établies en fonction de groupes d’âge différents, et visent une réflexion sur les espaces communautaires existants, les intérêts de chacun, les manques qu’il peut y avoir, et les souhaits, dans le but de savoir à quoi pourraient ressembler les espaces communautaires de cette nouvelle école. »

— Une citation de  Arnaud Coullaut, directeur général de Fédération des francophones de Saskatoon

La communauté francophone de la ville a décidé d’aller de l’avant avec ces consultations après que le gouvernement de la Saskatchewan eut fait de la nouvelle école de Saskatoon une priorité.

Nous allons rassembler les données et les consigner dans un rapport qui sera présenté plus tard au CEF ainsi qu’aux organismes concernés, explique Arnaud Coullaut.

La prochaine et dernière consultation aura lieu le 7 juin et visera les personnes âgées de 30 à 55 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !