•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de session sur fond de rumeurs de remaniement à Queen's Park

Le premier ministre Doug Ford en période de questions aux côtés de sa ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton.

Le premier ministre Doug Ford en période de questions aux côtés de sa ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Doug Ford et son leader parlementaire, Paul Calandra, ont balayé du revers de la main jeudi les rumeurs grandissantes de remaniement ministériel qui circulent à Queen's Park, où les travaux ont été ajournés jusqu'au 13 septembre.

Est-ce que le premier ministre peut expliquer pourquoi il semble avoir perdu confiance en son équipe? a lancé en Chambre le néo-démocrate Taras Natyshak.

Le député d'Essex faisait référence à un article explosif du Toronto Star publié lundi, dans lequel des sources haut placées au sein du Parti progressiste-conservateur ont confié que plusieurs ministres importants du gouvernement Ford pourraient changer de portefeuille ou carrément se faire mettre de côté au cours des prochaines semaines.

Ne croyez pas tout ce que vous lisez dans les médias, a répondu du tac au tac Doug Ford, en ajoutant qu’il avait l’un des meilleurs cabinets au pays, gouvernements provinciaux et fédéral confondus. Signe de l'année préélectorale qui vient de débuter en Ontario, le premier ministre a ensuite prévenu le député Natyshak que le Parti progressiste-conservateur allait de toute manière bientôt ravir sa circonscription d'Essex.

En mêlée de presse jeudi, le leader parlementaire Paul Calandra a lui aussi cherché à atténuer les rumeurs, ajoutant tout de même au passage qu'il aimerait bien conserver son rôle. Je peux vous dire que personne ne parle de ces rumeurs, du moins pas avec moi!

Tous partis confondus, la plupart des élus que nous avons croisés à Queen's Park jeudi étaient visiblement soulagés de retourner dans leur circonscription pour l'été. Après plus de 15 mois de pandémie, les assouplissements à venir aux mesures sanitaires signifient que les députés pourront reprendre davantage contact avec les citoyens et retrouver une vie plus normale.

Ma seule occasion d'échanger en personne avec les gens de ma circonscription, c'est quand je fais l'épicerie, a dit Paul Calandra en rigolant. J'ai également hâte d'aller boire un verre en terrasse et de voir des matchs de soccer.

Est-ce que Doug Ford sillonnera de nouveau l'Ontario cet été, cette fois pour mettre la table en vue des prochaines élections? Paul Calandra ne l'a pas confirmé. M. Ford avait été critiqué l'an dernier pour sa tournée estivale : l'opposition l'accusait d'exploiter politiquement la pandémie.

Les bons coups

Si les partis d'opposition à Queen’s Park ont encore eu bien de la difficulté à sortir de l’ombre de Doug Ford ces derniers mois, ils cumulent quelques victoires et bons coups.

De façon personnelle, ma motion unanime pour hisser de façon permanente le drapeau franco-ontarien à l'Assemblée législative et à l'extérieur de Queen's Park, c'est un gain dont j'ai encore des échos à ce jour et qui me procure beaucoup de satisfaction, souligne la députée libérale Lucille Collard.

En contrepartie, elle se désole que son projet de loi privé pour que tous les élèves ontariens reçoivent des leçons sur le racisme et l’histoire de la colonisation ait été rejeté par le gouvernement.

C'était non seulement important, mais surtout opportun avec tout ce qui s'est passé dans les dernières années et même les derniers jours, dit-elle en référence à la découverte tragique de restes d'enfants autochtones à Kamloops.

Un drapeau vert et blanc accroché sur un mur.

Le drapeau franco-ontarien a fait son entrée officielle à Queen's Park après l'adoption à l'unanimité d'une motion des libéraux, en mars.

Photo : Radio-Canada / Natasha MacDonald Dupuis

Le NPD, de son côté, a réussi un rare tour de force en faisant plier le gouvernement sur les congés de maladie payés, après que Doug Ford s'y fut opposé avec véhémence pendant des mois. On n'a pas eu exactement ce qu'on voulait, mais au moins, ils ont admis que c'était important. Les travailleurs ont maintenant trois jours de congés payés; ça a valu la peine, explique la députée de Nickel Belt, France Gélinas.

La ministre des Transports, Caroline Mulroney, a aussi fait un bon coup en réussissant finalement à convaincre Ottawa du bien-fondé des grands projets de transport en commun après plus de deux ans d'attente et de négociations houleuses. Ottawa investira finalement 12 milliards de dollars dans cinq projets de métro et de train léger à Toronto et à Hamilton.

Une rentrée sans masques à Queen's Park?

Bien des élus (et des journalistes!) espèrent que la situation sanitaire permettra un assouplissement majeur des restrictions imposées à Queen's Park, comme la limite sur le nombre de députés pouvant être présents en Chambre ou les balises imposées aux mêlées de presse.

J'espère vraiment que cet endroit sera plus vibrant à notre retour en septembre et qu'on pourra enfin se débarrasser des masques, a dit le ministre Calandra, qui a promis que Doug Ford, qui fait rarement acte de présence à la période de questions, sera plus présent à la prochaine session.

Lucille Collard, qui vient de conclure sa première année à l'Assemblée législative, dit avoir trouvé difficile d'échanger avec les membres des autres partis. Il n'y a pas d'occasion pour les échanges officiels ou pour apprendre à les connaître. J'ai hâte de pouvoir avoir ce contact-là.

Avant septembre, toutefois, la députée France Gélinas dit qu'un travail énorme doit être fait pour réparer les pots cassés et aider les petits commerçants à se relever de la crise.

Dans ma circonscription, quand tu vas au mall à Hanmer, la moitié des commerces sont fermés. Quand tu vas à celui de [la municipalité de] Lively, il y a un dentiste à un bout, à l'autre bout il y a Pinehill Lumber qui vend du bois, et entre les deux, tout est fermé! Et ces commerces-là ne rouvriront pas! C'est la même chose partout dans mon comté et en Ontario. On aurait pu faire tellement mieux si M. Ford avait écouté les conseils de la santé publique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !