•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Couvre-feu dans le Vieux-Port de Montréal : « un cauchemar », dit un commerçant

La mairesse Valérie Plante affirme que la présence policière sera accrue pour faire respecter la mesure.

Des passants déambulent sous une grande roue illuminée, le soir.

À compter de jeudi minuit, tous les visiteurs devront avoir quitté le secteur au sud de la rue de la Commune, un couvre-feu étant imposé dans le Vieux-Port de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

La décision de réinstaurer le couvre-feu de minuit à six heures dans le Vieux-Port de Montréal fait des mécontents, entre autres chez les commerçants, sur qui tombe « une nouvelle tuile ».

Sur la place Jacques-Cartier avoisinant le Vieux-Port, ça va faire entonnoir, prédit Eric Luksenberg, propriétaire de deux restaurants sur cette place.

À l'émission Tout un matin jeudi, ce restaurateur établi sur la place Jacques-Cartier depuis 40 ans ne cachait pas sa désapprobation. La fermeture du Vieux-Port sur le coup de minuit va provoquer une double foule, craint-il, les visiteurs du Vieux-Port rejoignant ceux déjà massés sur la place.

Pour aller vers le métro, tout le monde va sortir au même endroit, appréhende M. Luksenberg.

Les terrasses et les boutiques du Vieux-Port vont fermer leurs portes dès 23 heures. Ce sera le cas des Terrasses Bonsecours, situées derrière la Grande Roue, mais aussi du Marché des Éclusiers et de la Scena.

Des agents de sécurité seront présents pour faire respecter le couvre-feu.

De son côté, la mairesse Valérie Plante assure qu'il y aura une plus grande présence policière dans le Vieux-Port comme dans les parcs, d'ailleurs, parce qu'on veut que ça se passe bien.

Pour la Société du Vieux-Port, cette fermeture nocturne est la meilleure solution pour éviter de nouveaux débordements dans ce secteur des plus touristiques de la métropole.

Le week-end dernier, les policiers ont dispersé des milliers de fêtards et ont dû protéger une scène de crime, deux personnes ayant subi des blessures sans gravité lors d'altercations.

Une employée d'un commerce du secteur trouve que la Société du Vieux-Port agit sagement en imposant un couvre-feu. Ce n'était pas trop sécuritaire pour tout le monde qui était là, dit Sophie Gagnon. On trouve que c'est une bonne idée pour protéger les commerces locaux et leurs employés.

Un secteur mis à mal

Un homme, la mine préoccupée, devant la façade d'un restaurant.

Eric Luksenberg, restaurateur, désapprouve la décision d'instaurer un couvre-feu dans le Vieux-Port.

Photo : Radio-Canada

Mais le restaurateur Eric Luksenberg estime qu'en voulant régler un problème, on en crée un autre. Ils ont décidé qu'à 23 h ils mettaient tout le monde dehors et qu'ils refilaient le problème au Vieux-Montréal. [...] C'est effrayant.

Le restaurateur affirme qu'en raison du grabuge survenu ces derniers temps, le secteur n'est pas invitant. Les gens du coin n'osent plus mettre le nez à l'extérieur, dit-il, et les commerçants en sont presque à devoir mettre des doormen à chaque terrasse.

Ça fait dix mois qu'on attendait de rouvrir nos commerces. Là, on ouvre, et on va subir de la casse chaque fin de semaine? En plein centre-ville, [...] c'est un cauchemar.

Une citation de :Eric Luksenberg, propriétaire de restaurants place Jacques-Cartier

De surcroît, Eric Luksenberg trouve odieux que le Vieux-Port prenne l'argent toute la journée pour ensuite fermer et dire aux autres commerçants : Démerdez-vous.

Selon lui, il vaudrait mieux fermer carrément le site du Vieux-Port à toute fréquentation et circulation, nuit et jour.

Mais pour le moment, c'est l'option du couvre-feu qui a été retenue. Dès jeudi soir, les visiteurs devront évacuer les quelque 2,5 km qui constituent le Vieux-Port avant minuit.

Une mesure exceptionnelle

La Société du Vieux-Port entend réévaluer la situation de semaine en semaine.

La Société du Vieux-Port de Montréal inc. est une division de la Société immobilière du Canada. Son territoire s'étend au sud de la rue de la Commune, entre le quai de l'Horloge et le pont Mills. Il comprend notamment le Centre des sciences de Montréal et le Grand Quai du Port de Montréal.

En temps normal, le site ne ferme jamais, affirme Jean-Philippe Rochette, porte-parole de la Société du Vieux-Port de Montréal inc.

Avec les informations de Louis de Belleval

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !