•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travaux de recherche pour améliorer l'utilisation des ressources forestières à l'UQAT

Le campus de Rouyn-Noranda de l'UQAT.

Le campus de Rouyn-Noranda de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Mathieu Dupuis

La Chaire en aménagement forestier durable UQAT-UQAM dévoile sa programmation de recherche 2021-2022.

La programmation se compose de six axes de recherche, dont la productivité et résilience des écosystèmes et le développement et l'expérimentation de stratégies d'aménagement durables des forêts.

Selon Osvaldo Valeria, cotitulaire de la Chaire et professeur à l’Institut de recherche sur les forêts de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), les travaux menés par la Chaire au cours des 20 dernières années ont contribué à la mise en place de politiques publiques ayant complètement changé les façons de penser et de planifier l’aménagement forestier au Québec, déclare-t-il par voie de communiqué.

Ahmed Koubaa, titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la transformation du bois, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Le professeur Ahmed Koubaa est chercheur régulier au sein de la Chaire en aménagement forestier durable UQAT-UQAM.

Photo : Radio-Canada

Dans un contexte de flambée des prix du bois, le professeur Ahmed Koubaa, spécialisé dans la valorisation, la caractérisation et la transformation du bois, explique que des travaux en cours ont pour objectif de transformer des résidus forestiers en matériaux de qualité.

On développe des produits à base de résidus de la transformation du bois. On vise ce qu’on appelle l’économie circulaire. Tout ce qui sort du bois, on essaie de l’apprivoiser. On utilise les résidus de l’industrie du bois et de l’industrie du plastique pour développer des produits en bois polymère, indique-t-il.

Axes de recherche

  • Dynamique de la forêt boréale et historique des perturbations naturelles
  • Facteurs clés nécessaires au maintien de la biodiversité en forêt boréale
  • Productivité et résilience des écosystèmes
  • Développement et évaluation de nouvelles approches sylvicoles
  • Développement et expérimentation de stratégies d'aménagement durable des forêts
  • Valorisation, caractérisation et transformation du bois

Le professeur Koubaa ajoute que des travaux visent à trouver de nouvelles applications pour des essences d'arbres souvent moins prisées.

Quand on parle de l’industrie du bois, on parle principalement de bois d’épinette, de pin et de sapin. Nous, on travaille sur l’évaluation d’essences alternatives et d’essences à croissance rapide comme les peupliers. On vise à amener les essences qui n’ont pas les propriétés pour être utilisées dans des applications structurales, on essaie de les amener à des applications plus structurales décrit-il.

Près de 20 chercheurs réguliers composent la Chaire en aménagement forestier UQAT-UQAM, qui compte plus de 70 projets de recherche actifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !