•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maelström, de Catherine Perreault

Elle sourit à la caméra.

Catherine Perreault est en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2021.

Photo : -

Radio-Canada

Catherine Perreault fait partie des 23 auteurs et autrices en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2021.

Qui suis-je?

J’habite à Rouyn-Noranda, lieu qui se distingue par sa vitalité culturelle et ses grands espaces. Je travaille en éducation depuis une quinzaine d’années et me spécialise en adaptation scolaire. Entre mes boulots de maman, de conseillère pédagogique et de libraire à temps partiel, j’écris. Finaliste pour le Prix du récit Radio-Canada en 2018, j’ai également publié dans le recueil de nouvelles Abitibi-Montréal, paru aux Éditions du Quartz.

Mon récit en quelques mots

Le récit Maelström raconte les tempêtes intérieures qui nous empêchent de nous abandonner et de recevoir malgré le sentiment amoureux.

Ma source d’inspiration pour ce texte

Il vient un temps où, après un cumul d’expériences, de choix et de rencontres, nous réalisons que l’amour ne suffit pas au fleurissement des relations. Le timing, les vieilles blessures, les convictions profondes qui nous habitent sont des variables que l’on apprend à considérer. J’ai écrit Maelström après avoir vécu un amour impossible et une rupture douloureuse.

Les premières lignes de mon récit

Tu transformes le calme plat de mon lac en une rivière agitée. Il y a, au fond de mon ventre, une tempête en dormance qui s’abreuve de mes souvenirs, de mes regrets et de mes déceptions. Tu la nourris par tes mots et tes caresses, tu alimentes sa force et sa puissance. Cette vie qui se déroule plus vite qu’un tapis que l’on étale sur le plancher, cette part manquante au bonheur que je n’arrive pas à m’expliquer. Je n’ai pas la force de t’accueillir dans mes profondeurs. Laisse ma tempête tranquille.

Une citation de :Extrait de Maelström, de Catherine Perreault

Véritable tremplin pour les écrivaines et les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs poèmes, nouvelles et récits inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture de deux semaines au Centre des arts de Banff, en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !