•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cours d’introduction à la voile destiné aux Fransaskois

Kathleen Carter (à gauche) montre les rudiments de la voile à Nicole Lavergne-Smith (à droite).

Kathleen Carter (à gauche) montre les rudiments de la voile à Nicole Lavergne-Smith (à droite).

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Cet été, la Saskatchewan Sailing Clubs Association offrira un tout premier cours d’introduction à la voile en français. La Fureteuse fransaskoise, Nicole Lavergne-Smith, a eu l’occasion d'y participer le temps d'une journée dans le cadre de son Défi 40.

Ce premier cours d'initiation à la voile en français est une initiative de la Fransaskoise Kathleen Carter qui souhaite partager sa passion avec les membres de la communauté.

Le camp de trois jours, destiné aux débutants de 12 ans et plus, aura lieu au lac Blackstrap les 13, 14 et 15 juillet.

L’athlète a récemment terminé un baccalauréat en sciences de l'activité physique à l'Université d'Ottawa. Elle avait précédemment suivi des cours de voile au Québec.

J’aime que ce soit un sport pour tout le monde, explique Kathleen Carter. On a, par exemple, des bateaux adaptés pour les personnes quadriplégiques, et je fais des courses contre des gens de 78 ans qui sont très compétitifs! C’est un sport que tu peux pratiquer toute ta vie.

Un selfie de Katherine et René.

Kathleen Carter et son frère René.

Photo : Kathleen Carter

Kathleen Carter a grandi au lac Blackstrap, à 30 minutes au sud de Saskatoon. Son père faisait beaucoup de voile. Elle a donc eu l'occasion de s’initier au sport dès son enfance.

C’est à partir de 2017 qu’elle commence à pratiquer la voile plus sérieusement. C'est à ce moment que son frère René lui demande si elle veut faire partie d’une équipe de course où il manquait d'athlètes féminines.

Elle apprend ainsi les rouages du sport pendant son entraînement pour les Jeux du Canada, qui ont eu lieu au Manitoba la même année.

Encore aujourd'hui, Kathleen Carter prend part à des courses en plus d’être responsable de l’école de voile provinciale.


Une première expérience pour la Fureteuse fransaskoise

L’entraîneuse fransaskoise est heureuse de m’emmener vivre une première expérience en voilier sur le lac Blackstrap.

Les conditions sont parfaites! Juste assez de vent pour aller vite, ce qu’elle adore, mais pas assez pour causer un chavirement.

La responsable de l'école de voile de la Saskatchewan, Kathleen Carter.

La voile est un sport qui demande beaucoup de temps et de préparation.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Chavirer fait partie de l’expérience d’apprentissage habituelle des athlètes, mais pour une première fois, je préférerais éviter!

Après une petite leçon en matière de sécurité, nous sommes prêtes!

On monte les voiles ensemble. Kathleen est responsable de la grand-voile. Moi, je m’occupe de la plus petite.

Quand on modifie la direction, il faut qu’on change de côté du bateau. Ce n’est pas facile comme manœuvre, mais c’est vraiment excitant.

C’est un sport qui demande beaucoup de temps et de préparation, mais une fois que les connaissances de base sont acquises, il est possible de profiter des vents de la Saskatchewan dans toute leur splendeur!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !