•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La transaction, d’Hélène Morency

Elle regarde la caméra.

Hélène Morency est en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2021.

Photo : A. R.

Radio-Canada

Hélène Morency fait partie des 23 auteurs et autrices en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2021.

Qui suis-je?

Avant-dernière d’une famille de 10 enfants d’un petit village du Bas-Saint-Laurent, à 15 ans, je quitte le domicile familial pour étudier l’esthétique à Rimouski. Ensuite, la vie… Un mariage, deux enfants et des voyages, surtout au Maroc, pays fantastique, fascinant, presque envoûtant, où je me suis rendue au moins une trentaine de fois. Non pas dans le Maroc des touristes, mais plutôt le Maroc de la campagne, où je suis « la » touriste des environs et où j'observe la vie de ce peuple généreux, dont l'hospitalité est légendaire. La lecture a toujours fait partie de ma vie et je ne peux imaginer vivre sans lire. J’aime les mots; construire un texte pour transmettre une histoire en plaçant stratégiquement des mots afin que le lecteur soit captivé jusqu’à la fin me grise. C’est ma première participation à un concours littéraire. À 58 ans, j'ai surtout voulu me lancer un défi personnel. Je vis depuis 20 ans dans les Laurentides, où je travaille depuis 10 ans comme adjointe à la direction à la Société nationale des Québécoises et Québécois.

Mon récit en quelques mots

Rien ne laissait présager que, lors mon séjour au Maroc en 2019, j’assisterais à une transaction particulière qui me marquerait à jamais. Sans m’y attendre, dès les premières minutes de mon atterrissage, je me retrouvai au cœur d’une adoption clandestine.

Ma source d’inspiration pour ce texte

Au moment où j’ai vécu ces événements, je savais qu’un jour, je raconterais cette histoire. Elle aurait pu être beaucoup plus longue, mais comme le nombre de mots est limité, j’ai dû l’abréger. J’ai beaucoup d’autres histoires en mémoire un peu particulières vécues au Maroc que j’ai à raconter. Un jour, peut-être!

Les premières lignes de mon récit

Bien calée dans le siège 18D du Boeing 787, ma ceinture attachée, 40 000 pieds au-dessus de l’océan Atlantique, je regarde le trajet du voyage qui défile sur l’écran inséré dans le siège devant moi. Montréal s’éloigne, Casablanca s’approche; encore trois heures de vol avant l'atterrissage. Dès le décollage, mon état mental s’est mis au repos, en vacances. Depuis plusieurs années, chaque hiver, je retrouve mon amie Layla à Casa.

Une citation de :Extrait de La transaction, d'Hélène Morency

Véritable tremplin pour les écrivaines et les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs poèmes, nouvelles et récits inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture de deux semaines au Centre des arts de Banff, en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !