•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des prix des produits provenant de l'agriculture

Un consommateur tient deux poulets emballés dans une épicerie.

L’indice de la volaille a augmenté de 9,3 % au Canada comparé à mars 2020.

Photo : Shutterstock

La Presse canadienne

De nouvelles données produites jeudi par Statistique Canada confirment une forte hausse depuis mars 2020 des prix de la plupart des produits de culture et de certains produits du bétail.

L'agence fédérale illustre ces augmentations par l'Indice des prix des produits agricoles (IPPA), qui a progressé de 15,1 % en mars dernier par rapport au même mois un an plus tôt. C'est la hausse la plus importante depuis décembre 2011.

À lui seul, l'indice des cultures a bondi de 21,1 % d'une année à l'autre en mars. Statistique Canada impute cette croissance à la forte demande d'exportation et au resserrement des approvisionnements au pays et à l'étranger pour la plupart des principales cultures, ce qui a soutenu les prix.

L'indice des oléagineux a augmenté de 34,7 %. Les exportations de canola, de soya et de graines de lin ont respectivement augmenté de 27,2 %, de 45,9 % et de 124,8 % au cours des deux premiers tiers de la campagne agricole de 2020-2021 par rapport à la même période de la campagne agricole précédente.

L'indice des céréales a quant à lui enregistré une hausse de 16,2 % d'une année à l'autre en mars.

Les augmentations ont été mesurées à 7 % dans les groupes des fruits, à 2,5 % dans celui des légumes et à 5,3 % dans celui des pommes de terre.

En ce qui a trait à l'indice du bétail et des produits d'origine animale, il a augmenté de 7,3 %. Dans ce cas, l’augmentation de l’indice de la volaille, de 9,3 %, a compensé la baisse des prix des bovins, des veaux et des produits laitiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !