•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée libre : des arts vivants à la littérature autochtone

L'autrice autochtone Marie-Andrée Gill

L'autrice autochtone Marie-Andrée Gill

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Avec la fin du couvre-feu, les amants de culture renouent ces jours-ci avec les cinémas, les théâtres et les musées. Ils ne boudent pas pour autant les activités plus solitaires comme la lecture ou la musique! Toutes les semaines, l'équipe des arts d'ICI Québec vous propose tout un buffet de propositions culturelles. Place à la découverte!


Un nouvel album de Jonathan Roy

Jonathan Roy

Jonathan Roy

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté

En juillet, il sera l'une des têtes d'affiche du Festival d'été de Québec. Jonathan Roy vient de lancer son 5e album en carrière, intitulé My Lullaby. Ce mini-album de sept chansons comprend trois nouveaux titres qui n'avaient pas été dévoilés au cours des derniers mois, dont la très belle ballade Walk Out on Me.

Walk Out a toujours été une chanson spéciale. C'était un moment difficile dans ma vie où, ma femme et moi, ça ne marchait plus pantoute. On ne se comprenait plus, et je lui avais dit : Don't walk out on me.Just that line, confie le chanteur, à propos de cette chanson qui traite de la crainte de perdre l'être aimé.

Enregistré à Los Angeles, Vancouver et Montréal, ce mini-album à la fois enlevant et introspectif traite notamment de résilience, de détresse psychologique et d'espoir. L'album comprend les succès Lost, Lights of Los Angeles et Keeping Me Alive. Cette dernière chanson a d’ailleurs dépassé les 56 millions de vues sur YouTube.

Jonathan Roy livre, juste avant l'été, un mini-album d'une belle intensité. Voilà qui est plus que prometteur pour ses spectacles à venir. D'ailleurs, il sera sur la scène du Manège militaire, dans le cadre du FEQ, le vendredi 16 juillet, à 18 h 30. Un beau rendez-vous!

Valérie Cloutier


Les chantiers / constructions artistiques

L'affiche de l'événement avec une femme floue.

Les chantiers / constructions artistiques se déroulent jusqu'au 13 juin.

Photo : AFP / Les chantiers / constructions artistiques

En parallèle du Carrefour international de théâtre, Les chantiers / constructions artistiques donnent une première vitrine aux créations. Il ne reste que quelques occasions pour assister à la naissance de ces spectacles théâtraux.

La semaine prochaine, le laboratoire de danse La forêt flottante prendra la plage horaire sur la scène du même théâtre. Dena Davida et Madeleine Lord présenteront une performance entre danse et lecture, mise en scène par Noémie Roy.

Tanya Beaumont


En juin : Je lis autochtone

La poétesse innue Joséphine Bacon et le logo de l'émission Boréale 138.

La poétesse innue Joséphine Bacon

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

Dans le cadre du Mois national de l'histoire autochtone, la maison d'édition Hannenorak, située à Wendake, lance l'initiative En juin : Je lis autochtone. C'est l'occasion de découvrir les écrits des auteurs et autrices des Premières Nations, ainsi que des Inuits du Québec et du Canada.

Pour la porte-parole Marie-Andrée Gill, les gens intéressés par la littérature autochtone pourront faire le plein de suggestions de lecture.

Chaque jour, une personnalité connue partagera en effet son coup de cœur littéraire. Des rencontres et des entrevues sont aussi offertes au public.

En juin : Je lis autochtone, une très belle façon de découvrir la culture des premiers peuples.

Anne-Josée Cameron


17e Festival Jours de cirque

Affiche du festival Jours de cirque

Affiche du festival Jours de cirque

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

C'est sous le thème Rêver l'indomptable qu'aura lieu le Festival Jours de cirque jusqu'au 6 juin.

Sous la direction artistique de la compagnie Machine de cirque, la 17e édition du festival sera plus intime et adaptée au contexte sanitaire.

Pour les arts du cirque, la dernière année a été très difficile, explique le directeur général de l'École de cirque Tim Roberts. Considérant les circonstances, l'École de cirque s'en est bien tiré. Nous avons pu maintenir tous les cours que nous avons dans notre programme DEC et pour nos étudiants qui suivent leur formation ici. Ça faisait de longues journées avec la distanciation, mais ça s'est bien passé et on n’a pas eu de cas.

Les jours de cirque permettront de souligner une année bien particulière et remplie de défis.

Le spectacle des finissants du programme supérieur, des ateliers d'initiation pour la famille et un parcours circassien extérieur sont au programme.

Pour plus d'information sur Jours de cirque, visiter le joursdecirque.ca (Nouvelle fenêtre).

Patricia Tadros

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !