•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les courses d’accélération de voitures autorisées par la santé publique de l’Estrie

Une voiture sur la ligne de départ

Une voiture sur la ligne de départ (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Direction de la santé publique de l’Estrie permet à St-Elie Motorsport et à l’Autodrome de Granby de continuer à tenir des courses d’accélération de voitures.

Des représentants de la santé publique de l’Estrie et des corps policiers avaient assisté à des spectacles les 28 et 29 mai dernier dans les établissements concernés pour prendre une décision sur la poursuite ou non de ces activités.

Les propriétaires de ces établissements n’étaient pas, en théorie, autorisés pour l’instant à reprendre les compétitions sportives selon le plan de déconfinement du gouvernement.

La médecin-conseil à la Direction de la santé publique de l’Estrie, Mélissa Généreux, explique que l’objectif était de déterminer si les règles sanitaires en vigueur pour les événements culturels pourraient aussi s’appliquer à ce type d’événement. La grille (d’analyse), est basée sur toutes les mesures qui s’appliquent pour les spectacles extérieurs, explique-t-elle.

Il faut notamment avoir des sections délimitées de 250 personnes, une surveillance accrue et être en mesure de garder ses distances entre chaque spectateur.

La direction de la santé publique de l’Estrie est prête à entériner ces événements pour les semaines à venir.

Une citation de :Mélissa Généreux, médecin-conseil à la Direction de la santé publique de l’Estrie.

Les observations sur le terrain ont été concluantes. On n’a pas vu d’enjeux majeurs, précise Dre Généreux. Sur la base des observations faites par les corps policiers et la santé publique, pour nous c’est suffisant pour dire que les mesures sont respectées.

La Dre Mélissa Généreux explique que les résultats sont intéressants, d'autant plus qu'ils corroborent les nouvelles directives publiées mardi par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !