•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mandat de grève pour les paramédicaux de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec

Dès le début de l'année prochaine, il y aura 3 équipes d'ambulanciers pour travailler 24 h sur 24 dans les deux villes.

Les ambulanciers de la région se sont dotés d'un mandat de grève. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Un autre pas a été franchi en vue d'accroître les moyens de pression chez les paramédicaux. Ceux-ci ont voté pour un mandat de grève dans une proportion de 97 %.

Les ambulanciers paramédicaux membres du Syndicat des paramédics de l’Abitibi-Témiscamingue—Nord-du-Québec – CSN ont adopté un mandat de grève qui pourrait être déclenché au moment jugé opportun, dans l'éventualité où les négociations se mettent à stagner avec la partie patronale.

Des avancées ont été réalisées dans les clauses normatives, a précisé le président du Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue—Nord-du-Québec, Félix-Antoine Lafleur.

Les clauses plus techniques sont à toute fin pratique terminées, a précisé Félix-Antoine Lafleur.

Félix-Antoine Lafleur, président de la CCATNQ-CSN, est assis à une table lors d'un point de presse.

Félix-Antoine Lafleur, président de la CCATNQ-CSN

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

La négociation achoppe encore sur les enjeux salariaux.

Soumis à la loi sur les services essentiels, le syndicat assure que les moyens de pression n’auront pas d’incidence sur le transport de patients ni sur les soins médicaux.

Nos moyens de pression sont d'ordre technique ou bureaucratique. Il n’y a rien qui affecte les services à la population. C'est une priorité pour nous de pouvoir maintenir un service de grande qualité. Chacun des paramédics s'est fait un devoir de le faire au quotidien. C'est quelque chose qu'on va maintenir durant la grève, a mentionné Félix-Antoine Lafleur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !