•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les voyageurs du Yukon pourront être exemptés de l’auto-isolement aux T.N.-O.

Kami Kandola parle en conférence de presse.

Kami Kandola est la médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Les voyageurs du Yukon qui recevront une exemption de la santé publique ténoise n’auront plus à s’isoler à leur entrée aux Territoires du Nord-Ouest.

Dans un communiqué, la médecin hygiéniste en chef des T.N.-O., Kami Kandola, a indiqué que cette exemption sera en vigueur dès l’ouverture des services de traversiers de la route Dempster qui relie le nord du territoire au Yukon.

Historiquement, les traversiers sur la rivière Peel et le fleuve Mackenzie ont l'habitude d’ouvrir début juin.

L’isolement pour les voyageurs des T.N.-O. en direction vers le Yukon est déjà exempté par le gouvernement yukonnais, pour tous les voyageurs complètement vaccinés.

Le communiqué prévient toutefois que tous les voyageurs du Yukon entrant au territoire, y compris les résidents ténois, devront continuer à soumettre un plan d’isolement à la santé publique et attendre l'obtention de leur exemption avant d'éviter l’isolement obligatoire.

Elle ajoute aussi que les voyageurs qui demandent une dispense devront avoir été au Yukon ou aux Territoires du Nord-Ouest pendant les derniers 14 jours pour être exemptés.

La même exemption est déjà disponible aux voyageurs provenant du Nunavut.

Un traversier sur le fleuve.

L’été, le traversier MV Louis Cardinal assure le lien entre la route Dampster sur le fleuve Mackenzie.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Les deux territoires ont des liens étroits, et ce changement permettra aux familles et aux amis des deux côtés de la frontière de se revoir sans compromettre la santé et la sécurité de nos territoires et de nos collectivités , affirme la ministre de la Santé, Julie Geen.

Une nouvelle attendue dans le Beaufort-Delta

Rejoint en direct sur les ondes de CBC, le grand chef du Conseil tribal des Gwich’in, Ken Kyikavichik, s’est dit ravi de cette décision de la médecin hygiéniste en chef, même s’il admet qu’il aurait préféré voir cette mesure mise en place pendant l'hiver.

Cela fait plusieurs mois que les leaders de la région de Beaufort-Delta demandent des exemptions pour permettre les allers-retours avec le Yukon sur la route Dempster.

Il y a eu certaines funérailles que nous n’avons pas été en mesure d’assister au Yukon et vice-versa, se désole le grand-chef en ajoutant que cela n’a pas été facile pour la communauté Gwich'in. Nous n’avons pas été en mesure de nous soutenir mutuellement comme nous avons l’habitude de le faire.

Il ajoute toutefois que la sécurité des communautés reste sa priorité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !