•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jodie Foster recevra la Palme d'or d'honneur lors du 74e Festival de Cannes

La femme a une chemise et sourit à la caméra pour une photo.

L'actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster

Photo : Facebook / Festival de Cannes

Agence France-Presse

L'actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster recevra la Palme d'or d'honneur du 74e Festival de Cannes, qui doit se tenir du 6 au 17 juillet sur la Croisette, a annoncé mercredi l'organisation.

Cette distinction, attribuée dans le passé à Jane Fonda, à Jean-Paul Belmondo ou encore à Agnès Varda, salue un parcours artistique brillant, une personnalité rare et un engagement discret mais affirmé pour les grands sujets de notre époque, indique le Festival dans un communiqué.

L'actrice aux deux Oscars sera également l'invitée d'honneur de la cérémonie d'ouverture du Festival, qui s'achèvera avec le palmarès du jury présidé par le réalisateur américain Spike Lee.

Jodie Foster nous fait un très beau cadeau en venant fêter le retour du Festival sur la Croisette. Son aura est aujourd'hui sans équivalent : elle incarne la modernité, l'intelligence rayonnante de l'indépendance et l'exigence de la liberté, écrit le président de l'événement, Pierre Lescure, qui considère l’actrice comme étant une amie fidèle du Festival.

En 2001, Jodie Foster avait renoncé la mort dans l'âme à présider le jury du 54e Festival de Cannes pour tourner dans Panic Room, un thriller réalisé par David Fincher.

Je suis flattée que Cannes ait pensé à moi et je suis très honorée de pouvoir transmettre quelques mots de sagesse ou raconter quelques aventures à une nouvelle génération de cinéastes, a-t-elle dit, citée dans le communiqué du Festival.

Francophile, l'interprète de classiques du cinéma tels que Chauffeur de taxi (1976) ou Le silence des agneaux (1991) a aussi tourné en français — une langue qu'elle maîtrise parfaitement — dans Moi, fleur bleue, d'Eric Le Hung (1977), Le sang des autres, de Claude Chabrol (1984), ou encore Un long dimanche de fiançailles (2004), de Jean-Pierre Jeunet.

Le Festival de Cannes doit dévoiler jeudi sa très attendue sélection officielle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !