•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq surdoses mortelles présumées en moins d’une semaine à Saskatoon

Une voiture du Service de police de Saskatoon, en Saskatchewan.

La police rappelle que tout médicament non prescrit par un pharmacien peut entraîner des blessures graves ou mortelles. (archives)

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au cours de la semaine dernière, 10 cas présumés de surdose de drogue ont été recensés sur le territoire de la Ville de Saskatoon. Dans la moitié des cas, la personne est décédée.

Selon des informations préliminaires recueillies par le service de police de la Ville des Ponts, le fentanyl serait à l'origine de ces surdoses.

La police s'inquiète de cette récente tendance à la hausse, en particulier des incidents qui entraînent la mort d'un membre de notre communauté. Ces chiffres ne donnent toutefois pas une image complète de la situation, a déclaré le surintendant Patrick Nogier, dans un communiqué.

De la naloxone pour 21 patients en moins d'une semaine

L’entreprise Medavie Health Services West est consternée de constater la hausse des cas de surdose à Saskatoon.

Selon ses données, en moins d’une semaine, 21 patients ont eu besoin de 29 doses de naloxone pour reprendre connaissance.

« En mai 2019, nous avons eu un total de 11 patients pour tout le mois qui ont reçu de la naloxone. »

— Une citation de  Troy Davies, porte-parole de Medavie Health Services West

La police et Medavie rappellent que tout médicament non prescrit par un pharmacien peut entraîner des blessures graves ou mortelles.

Par ailleurs, la police invite la population à composer le 911 lorsqu’elle est témoin d’une situation où une personne a besoin d’aide.

Les symptômes d'une surdose d'opioïdes sont, entre autres, une respiration lente ou inexistante, des halètements ou des ronflements, une peau froide et moite ainsi que des lèvres ou des ongles bleus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...