•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien skieur acrobatique Dominique Laroche arrêté pour des gestes de nature sexuelle

Dominique Laroche.

Dominique Laroche fera face à des accusations de nature sexuelle.

Photo : Radio-Canada

L’ancien skieur acrobatique Dominique Laroche a été arrêté mercredi matin chez lui, à Lac-Beauport.

L’ex-skieur de 60 ans a été arrêté pour des infractions de nature sexuelle. Les événements qui lui sont reprochés se seraient déroulés entre 2007 et 2020.

Dominique Laroche fait face à plusieurs chefs d'accusation, dont incitation à des contacts sexuels, contacts sexuels sur une personne mineure, contacts sexuels en situation de confiance et agression sexuelle.

Un camion de police devant la maison de Dominique Laroche.

Un camion de police devant la maison de Dominique Laroche

Photo : Radio-Canada/Steve Breton

Le membre de la célèbre famille olympienne de Lac-Beauport a été interrogé par les enquêteurs de la Sûreté du Québec. Il était toujours au poste de police en milieu d'après-midi.

Dans ce dossier-là, présentement, nous avons une victime. Cette dernière était d'âge mineur lorsque les événements ont commencé. Ils se sont poursuivis jusqu'à son âge adulte, affirme le porte-parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau.

Précurseur

Dominique Laroche a été l'un précurseur dans le monde du ski acrobatique au Québec. Il a été le premier des Laroche à pratiquer ce sport et à prendre part à des compétitions.

Il est monté sur la troisième marche du podium à sa première compétition internationale, en 1979, à Tignes en France.

Ses frères Yves, Philippe et Alain ont également participé à des compétitions sur la scène internationale en ski acrobatique.

Perquisition

Une perquisition a eu lieu chez l’homme, qui est aujourd’hui courtier immobilier.

Selon RE/MAX Québec, Dominique Laroche ne devrait plus pratiquer son activité. L’agence du courtier a rapidement décidé d’entamer des procédures pour mettre fin aux activités du courtier en attendant le dénouement des procédures judiciaires.

L’agence où travaillait le courtier prendra en charge les clients de M. Laroche rapidement. Ceux-ci seront contactés d’ici un maximum de 24 heures, précise aussi l'entreprise dans un courriel adressé à Radio-Canada.

Dominique Laroche sera libéré plus tard aujourd’hui avec plusieurs conditions à respecter.

Il devrait comparaître à nouveau le 16 septembre prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.