•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Excédents budgétaires de Trois-Rivières : des fonds pour le logement abordable et social

Les balcons d'un immeuble à logement.

Plus de 800 000 $ sont attribués pour le logement social et abordable à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

L’attribution des 12,1 M$ de surplus à la Ville de Trois-Rivières a été votée lors de la séance du conseil municipal de mardi soir. En séance de travail, ce point de l’ordre du jour a suscité des discussions au sein des conseillers.

Des modifications ont d’ailleurs été apportées à l’ordre du jour. Ainsi, en plus des 605 000 $ prévus pour un fonds de développement du logement social s’ajoutent 217 000 $ pour les logements abordables.

Un projet pilote, dont les détails sont encore à déterminer, sera mis en place pour rendre le logement abordable à Trois-Rivières alors que le taux d’inoccupation des logements à Trois-Rivières est de 1 %. Ça répond aux besoins du milieu, estime le maire.

Pendant la séance du conseil, la conseillère Valérie Renaud-Martin a émis des réserves sur le fait que le fonctionnement d’attribution du fonds pour le logement abordable n’est pas déterminé. Il y avait des propositions sur la table qui permettaient de bonifier les programmes déjà existants qui touchent directement la qualité de vie dans les quartiers résidentiels, a-t-elle ajouté.

Jean Lamarche estime que la formule votée mardi est celle qui faisait le plus consensus au sein des conseillers.

Une étude de faisabilité pour la passerelle cyclable du pont Radisson

Une somme de 100 000 $ a aussi été ajoutée pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour la passerelle cyclable sous le pont Radisson. Le ministère des Transports du Québec doit d’ailleurs remettre son rapport à la Ville incessamment selon la porte-parole.

Une première phase d’achat de bacs bruns est prévue au coût de 2,2 M$. Énercycle avait annoncé il y a deux semaines que la collecte des matières compostables ferait son arrivée en Mauricie à compter de 2023.

Le conseil municipal a attribué un montant de 350 000 $ pour différents problèmes d'égouts, dont ceux vécus sur la rue Beauchemin. Des résidents y ont été inondés pendant l’hiver.

Une partie des surplus, soit 3,8 M$, a été attribuée selon la politique de la Ville sur la gestion des excédents, soit pour la dette, les litiges, le vérificateur général, au fonds de développement économique et au fonds pour l’environnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !