•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival K-Days d’Edmonton est annulé pour une deuxième année consécutive

Vue générale du site en 2017, en soirée

Des feux d'artifice au festival K-Days, en 2017.

Photo : K-DAYS / Dale MacMillan

Radio-Canada

Le festival K-Days, le plus gros festival d’été d’Edmonton, est annulé pour une deuxième année consécutive en raison de la pandémie de COVID-19.

Le gestionnaire de l’événement, Northlands, en a fait l’annonce mardi, par voie de communiqué.

Même si la province a récemment annoncé que la plupart des restrictions sanitaires, telles que l’interdiction d’organiser de grands rassemblements en extérieur, pourraient être levées d’ici le début du mois de juillet, il était trop tard, selon les organisateurs.

À la suite de l’annonce du premier ministre, nous avons, à Northlands, évalué la possibilité d’organiser un événement de grande qualité malgré le temps et les ressources limitées, explique le producteur de l’événement dans le communiqué.Après des discussions avec la Ville d’Edmonton et Explore Edmonton, Northlands a pris la décision difficile de ne pas organiser K-Days cet été.

Le groupe Northlands compte maintenant travailler avec la ville d'Edmonton et Explore Edmonton afin de relancer K-Days en 2022.

L’événement, qui dure une dizaine de jours, a habituellement lieu sur le site du Centre Expo d'Edmonton. Il propose plusieurs activités aux festivaliers telles que des manèges, des courses de chevaux, des rodéos ainsi que des performances artistiques.

Le Stampede de Calgary va de l'avant

Le Stampede de Calgary devrait quant à lui avoir lieu cette année malgré la pandémie.

Nous voulons souligner tout le travail acharné de nos collègues du Stampede de Calgary afin de repenser leur événement cette année, affirme Northlands dans son communiqué.

Nous leur souhaitons le meilleur et savons qu’ils offriront un événement de qualité supérieure et établiront un standard en matière d’organisation d’événements majeurs dans les circonstances actuelles, ajoute le promoteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !