•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 9e cas de thrombose après une première dose d'AstraZeneca au Québec

Une main fait pénétrer une seringue dans une fiole.

On estime que les thromboses surviennent 1 fois sur 50 000 vaccins AstraZeneca administrés en première dose.

Photo : Getty Images / SOPA Images

La Presse canadienne

Le gouvernement du Québec a signalé mardi un neuvième cas de thrombose lié au vaccin Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a précisé que ce neuvième cas de thrombose avec thrombocytopénie (TIPIV) est survenu après l'administration d'une première dose.

Selon le Ministère, la personne en question a été prise en charge par le réseau de la santé; elle récupère présentement à son domicile, et l'évolution de son état de santé est favorable.

D'après les données du MSSS, les cas de thrombose liés au vaccin AstraZeneca demeurent rares.

Alors qu'il y a une dizaine de jours, le MSSS considérait qu'une thrombose survenait environ toutes les 100 000 premières doses administrées, le Ministère indique désormais que cette complication survient environ 1 fois sur 50 000 vaccins administrés en première dose.

Lors de la seconde dose, selon le MSSS, le risque est beaucoup plus faible, de l'ordre de 1 cas sur 600 000.

Il y a une semaine, le Ministère considérait que le risque lors de la seconde dose était de l'ordre de 1 cas sur 1 million.

Le MSSS invite les personnes qui ont reçu ce vaccin à consulter rapidement un médecin ou Info-Santé si, dans les 4 à 20 jours suivant la vaccination, les symptômes suivants se manifestent : un essoufflement; de la douleur à la poitrine; une enflure des jambes ou une douleur au ventre; un mal de tête important, ou qui dure depuis quelques jours; une vision floue; ou des bleus sur la peau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !