•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres commerces visés par des avis d'exposition à la COVID-19 dans la Péninsule

La Péninsule acadienne est sur un pied d'alerte, alors que le coronavirus semble se frayer un chemin dans la région.

La Coop de Lamèque fait partie des endroits où les gens auraient pu être en contact avec le virus.

La Coop de Lamèque fait partie des endroits où les gens auraient pu être en contact avec le virus.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada

Le quai de Shippagan, le Canadian Tire de Tracadie, la Coop de Lamèque et plusieurs autres commerces s'ajoutent à la liste des endroits où les gens peuvent avoir été exposés à la COVID-19 ces derniers jours, dans la Péninsule acadienne.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a informé la population, mardi, qu'une douzaine de commerces étaient visés par des avis d'exposition potentielle.

Une quinzaine de lieux et de commerces supplémentaires viennent s'ajouter à la liste, mercredi.

Des personnes atteintes de la COVID-19 ont fréquenté ces endroits entre le 16 et le 29 mai.

Dans la liste ci-dessous, les établissements précédés d'un * ont été ajoutés à la liste mercredi.

À Tracadie :

  • * Canadian Tire (450 rue du Moulin à Tracadie), le 28 mai;
  • * HART (340 rue Principale à Tracadie), le 28 mai;
  • * Vape mode plus (3098 rue Principale à Tracadie), le 28 mai.

À Shippagan :

  • * Quai de Shippagan (83 rue 12 à Shippagan), tous les jours entre le 16 et le 29 mai;
  • * Subway (225 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 27 mai;
  • * Indépendant (229 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 27 mai;
  • Rossy Shippagan (231 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 29 mai entre 16h et 17h;
  • Subway (225 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 28 mai entre midi et 13h;
  • Tim Hortons (225 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 28 mai entre 11h et midi;
  • Needs (135 route 1 à Shippagan), le 27 mai entre 17h30 et 19h30
  • Shoppers Drug Mart (229 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 27 mai entre 15h et 16h
  • Caisse populaire (229 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 27 mai entre 11h30 et 12h30;
  • Pharmacie Guardian (226 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 27 mai entre 11h et 13h; 
  • Subway (225 boulevard J.D. Gauthier à Shippagan), le 26 mai entre midi et 13h.

Sur l'Île de Lamèque :

  • * Dépanneur Lamèque (10 rue du Ruisseau à Lamèque), le 13 et le 15 mai;
  • * Dépanneur Desylva Lamèque (23 rue Principale à Lamèque), le 25 mai;
  • * La Coop (68 rue Prinicipale à Lamèque), le 24 et le 25 mai;
  • * Restaurant Au P’tit Mousse (5182 route 113 à Haut-Lamèque), le 24 mai;
  • * La Pâtisserie des Iles (46 route 113 à Lamèque), le 28 mai;
  • * Épicerie Lanteigne (8139 route 313 à Petite-Rivière-de-l'Ile), le 29 mai;
  • * Serres chez Eugène (45 rue de la Tourbe à Lamèque), le 26 mai;
  • Pizza Amy Lamèque (10 rue du Ruisseau à Lamèque), le 28 mai entre 10h et 13h;
  • Service Gauvin (113 chemin Haut-Lamèque à Haut-Lamèque), le 28 mai entre 8h et midi;

À Pigeon Hill :

  • * Cantine Chez Carolle (3002 NB-305 à Pigeon Hill), le 26 mai.

À Pokemouche :

  • Cantine Pokemouche (11449 route 11 à Pokemouche), le 28 mai entre 16h et 18h.

Un avis d’exposition potentielle signalé récemment est également toujours en vigueur au Tim Hortons de Bathurst, pour le 16 mai entre 17h et 19h.

Que faire en cas d'exposition possible?

La santé publique offre des tests de dépistage à ceux qui se sont rendus dans un endroit visé par un avis d’exposition, même s’ils n'ont pas de symptômes de la COVID-19.

Les résidents peuvent demander un test de dépistage en ligne (Nouvelle fenêtre) ou en appelant Télé-Soins 811 pour obtenir un rendez-vous.

14 cas dans la zone 6

Il y avait, mercredi, 14 cas actifs de COVID-19 dans la zone 6, qui comprend la Péninsule acadienne et la région Chaleur.

La santé publique a signalé 12 nouveaux cas dans la province mercredi, dont quatre dans la région de Bathurst et de la Péninsule acadienne.

La médecin hygiéniste en chef Dre Jennifer Russell dit comprendre l'inquiétude qui règne au sein de la population.

On n'a pas vraiment vu des nombres comme ça dans la zone 6 avant, a-t-elle dit lors d'un point de presse mercredi.

On fait les suivis avec les protocoles, on fait le traçage de contacts étroits, il y a des infirmières de la santé publique qui travaillent tellement fort en ce moment-ci, ajoute-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !