•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendiaire capté par une caméra de surveillance au parc du Bassin

Les restes d'une poubelle brûlée.

Les poubelles, faites d'aluminium, ont été complètement détruites.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Un incendiaire qui était à l’œuvre depuis plus d’un mois au parc du Bassin, dans le secteur du centre-ville de Chicoutimi, a été surpris en pleine action par une caméra de surveillance. Les images de bonne qualité pourraient permettre au Service de police de Saguenay (SPS) de le retracer et l'arrêter.

Le malfaiteur, qui a incendié près d’une dizaine de poubelles en aluminium appartenant à la Ville a été pris la main dans le sac dans la nuit de lundi à mardi. Une caméra de surveillance le montre alors qu’il met le feu à un de ces conteneurs, qui servent aussi à récupérer des matières recyclables.

Le SPS confirme qu’un présumé incendiaire sévissait dans le secteur du parc du Bassin depuis un certain temps et qu’une enquête avait été ouverte. Les images sont analysées par la police de Saguenay, qui pourrait demander l’aide du public pour identifier le suspect en cas de besoin.

Les poubelles, dont certaines ont été incendiées deux fois plutôt qu’une, coûtent environ 2000 $ l’unité à la Ville.

Le conseiller municipal du secteur, Michel Tremblay, était au parfum de la situation après avoir reçu plusieurs signalements, notamment de la part d’utilisateurs du parc de planches à roulettes.

Ça fait plusieurs semaines qu’on a des problèmes là. On a fait vérifier et des caméras ont été installées. On se demandait toujours qui c’était. Je pense qu’on le voit comme du monde [sur les images], mais c’est sûr qu’on va laisser les policiers faire leur travail. Il fallait régler le problème et je pense que les policiers vont être capables de le régler, a commenté celui qui est aussi président de l’arrondissement de Chicoutimi.

Le propriétaire de La Commère magasin général, Sylvain Genest, s’inquiétait de savoir un criminel à l’œuvre près de ses propriétés. L’homme d’affaires détient un autre immeuble à proximité et est propriétaire du Musée de la Petite maison blanche. Le bâtiment appartient à Saguenay.

Un pyromane qui se promène dans le parc depuis environ un mois et qui met systématiquement toutes les poubelles de la ville en feu, du moins dans le parc du Bassin, c’est inquiétant.

Une citation de :Sylvain Genest, propriétaire, Musée de la Petite maison blanche et La Commère magasin général

Ce sont des poubelles qui valent à peu près 2000 $ pièce. C’est vraiment chic pour le tourisme et les visiteurs, qui viennent de partout au Québec et au Canada. C’est aussi de l’argent public. Ce sont nos taxes , a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !