•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Yves Duclos dit comprendre les inquiétudes face au 3e lien

Le tunnel sera aménagé sur deux étages avec un total de six voies de circulation, dont deux réservées au transport en commun.

Le tunnel sera aménagé sur deux étages avec un total de six voies de circulation, dont deux réservées au transport en commun (archives).

Photo :  Gouvernement du Québec

Le président du Conseil du trésor du Canada, Jean-Yves Duclos, dit comprendre les préoccupations des citoyens des quartiers centraux de Québec concernant le projet de 3e lien.

Des conseils de quartier et d’autres regroupements de citoyens craignent que le tunnel, qui permettra aux automobilistes de rejoindre l’autoroute Dufferin-Montmorency et qui débouchera dans le secteur du boulevard Hamel, affecte leur qualité de vie.

Ils s’inquiètent que le 3e lien coupe leur quartier, amène une plus grande congestion automobile, augmente la pollution de l’air et le bruit dans leur voisinage.

Jean-Yves Duclos lors d'un point de presse.

Le président du Conseil du Trésor et député libéral de Québec, Jean-Yves Duclos.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lemieux

Inquiétudes légitimes

Jean-Yves Duclos affirme que ces inquiétudes sont légitimes. Il fait le parallèle avec la démolition des bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency, au début des années 2000, près du secteur où la CAQ projette d’aménager une sortie de tunnel dans Saint-Roch.

Ce n’est pas juste défigurer un quartier physique, c’est un quartier social qui a été beaucoup affecté par ça. On a détruit des bretelles il y a à peine une quinzaine d’années au-dessus de Saint-Roch. Les gens posent des questions légitimes sur ce que le projet de 3e lien implique pour eux et leurs enfants dans le futur, souligne Jean-Yves Duclos.

Éric Caire, député de La Peltrie.

Éric Caire, député de La Peltrie.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Assurance du député Caire

Le député de la CAQ, Éric Caire, a mis son siège en jeu en promettant la réalisation du 3e lien. Il assure que les résidents du centre-ville ne souffriront pas de l’arrivée du tunnel.

Le ministre des Transports du Québec a été très clair sur la façon dont on allait gérer ce secteur-là. Il n'y a pas de problème pour ces quartiers-là. On ne va pas à l'encontre du projet de boulevard urbain, affirme-t-il.

Le tunnel sera aménagé sur deux étages avec un total de six voies de circulation, dont deux réservées au transport en commun.

Une capture d'écran de la vidéo de présentation du projet de 3e lien (archives).

Photo : Gouvernement du Québec

Pas de promesse de financement

Jean-Yves Duclos refuse par ailleurs de promettre qu’Ottawa financera le projet de tunnel Québec-Lévis comme le demande le gouvernement Legault.

Le président du Conseil du trésor du Canada et député de Québec répète le message lancé notamment la semaine dernière par Justin Trudeau.

Selon lui, la CAQ doit d'abord mieux expliquer comment le transport collectif sera favorisé par la construction d'un 3e lien entre Québec et Lévis.

Jean-Yves Duclos rappelle qu'aucun projet n'a encore été déposé officiellement par le Québec à Infrastructure Canada.

Ma responsabilité, c’est de travailler étroitement avec le gouvernement du Québec pour mieux comprendre la composante de transport collectif dans le projet de 3e lien. Le gouvernement fédéral ne finance plus la construction d’autoroutes, rappelle Jean-Yves Duclos.

Québec solidaire se réjouit de voir Ottawa retenir son appui.

C’est un des pires éléphants blancs que le Québec n’aura jamais eu, a réagi Sol Zanetti, député de Québec solidaire dans la circonscription Jean-Lesage.

Élu de Québec

Éric Caire rappelle à Jean-Yves Duclos qu’il a aussi une autre responsabilité, celle de représenter les électeurs de Québec.

M. Duclos est un député de Québec. Il est ministre de Québec, il se doit d'écouter les gens de Québec. Il y a 11 comtés dans la grande région de Québec, dont neuf détenus par la CAQ sur la base de l'engagement du 3e lien, souligne Éric Caire.

Avec les informations d’Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !