•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mission tournesol : un roman et une campagne de financement

Jean-Claude Brault parle au micro sur un scène.

Jean-Claude Brault publie un livre sur son combat contre le cancer.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Un Témiscamien vient de publier un livre sur son combat contre le cancer. Il a décidé de remettre ses redevances de droits d’auteur à l’organisme Mission tournesol.

Jean-Claude Brault a appris qu’il était atteint d’un cancer incurable. Il raconte son histoire à travers son premier roman intitulé Vivre pleinement malgré tout. 550 exemplaires ont été publiés.

L’homme de Béarn se réjouit d’avoir pu bénéficier de l’aide financière de Mission tournesol au cours des derniers mois.

[Mission tournesol] ont payé beaucoup, beaucoup. Je me disais que je ne pouvais pas faire des sous sur un thème aussi épouvantable. Il faut que ça serve à quelque chose, il faut que ce soit constructif. Si ça peut aider quelqu’un moralement qui lit le livre et qui se retrouve là-dedans, tant mieux. Si ça donne des sous à Mission tournesol qui fait un job extraordinaire, tant mieux, affirme Jean-Claude Brault.

Jean-Claude Brault signe des copies de son livre.

Les profits liés à la vente du livre « Vivre pleinement malgré tout... » seront remis à l’organisme Mission tournesol.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Les dernières nouvelles médicales sont encourageantes pour M. Brault. Malgré les épreuves, il a décidé d’entrevoir la vie et même la maladie avec positivisme.

Je profite de chaque moment. Je suis bien entouré. J’ai appris à faire mon deuil, même de moi-même. Si demain matin on me dit "écoute Jean-Claude, ça a viré de bord puis ça ne va pas bien pour toi", je suis prêt. Ça va être difficile, mais je suis prêt, avoue-t-il.

Campagne de financement pour répondre aux besoins

Mission Tournesol a d’ailleurs lancé sa campagne annuelle de financement. L’objectif est d’amasser 50 000 $ au cours des trois prochaines semaines.

Le président de la campagne, Jacques Lavigne, estime toutefois que les besoins au Témiscamingue représentent le double pour les gens atteints de cancer.

Les gens, en période de pandémie, se sentent interpellés pour donner au suivant. Les gens sont extrêmement généreux encore une fois au Témiscamingue. On a mis l’objectif bas, mais les besoins sont deux fois ça. C’est un besoin de 100 000 $ qu’on a chaque année à Mission tournesol, explique M. Lavigne.

Depuis 11 ans, Mission tournesol a aidé plus de 600 Témiscamiens atteints d’un cancer et leurs proches en leur versant pas moins de 575 000 $ pour des frais de déplacement, d’hébergement et de repas, notamment.

Plusieurs entreprises du Témiscamingue ont déjà réalisé des levées de fonds pour l’organisme au cours du mois de mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !